ҪA BOOSTE sous les PAVÉS (Radio Libertaire 89.4 Mhz)

15 janvier 2014

10 12 13 XVIIIème HLM YAZID KHERFI, JULIE LALLEMENT TRIO

Classé sous CAC HLM MANTES — SQUALE @ 13 h 17 min

images

 

DERNIERE HORS LES MURS DE L’ANNEE AVEC CE SOIR YAZID KHERFI CONSULTANT EN PREVENTION URBAINE QUI NOUS PARLERA DE SES PROJETS ET DE SON TRAVAIL SUR LE TERRAIN.

POUR LA PARTIE MUSIQUE NOUS RECEVRONS JULIE LALLEMENT TRIO, AVEC UN PROJET MUSICAL AUTOUR DE POEMES D’EMILIE BRONTE.

téléchargement (7)YAZID KHERFI

Consultant en prévention urbaine, formateur  pour les services publics et chargé de cours à l’université Paris X Nanterre.

« Ma vie, c’est sur le terrain quoi … »

EN LISANT CETTE PREMIERE PHRASE, LOIN EST L’IDEE DE S’IMAGINER UN PERSONNAGE AUSSI SINGULIER ET ATTACHANT QUE CELUI DE YAZID KHERFI. A JUSTE TITRE, ON S’IMAGINE UN HOMME OCCUPANT UN EMPLOI, A PRIORI, ORDINAIRE…
« LA PRISON, C’EST UN ACCIDENT DU TRAVAIL » DIT-IL EN REVENANT SUR SON PASSE TUMULTUEUX. L’ « ANCIEN DELINQUANT », COMME ON L’APPELLE DANS LA PRESSE FRANÇAISE, IRONISE QUELQUE PEU SUR SA SITUATION ANTERIEURE. TOUJOURS EN AYANT UN RECUL REMARQUABLE, IL RELATE L’HISTOIRE DE SA VIE PASSEE ET ACTUELLE, REPRISE, DU RESTE, PAR LE QUESTIONNEMENT REALISTE  L’IRRECUPERABLE, DE RAPHAËLLE AELLIG. UN DOCUMENTAIRE PORTRAIT, ENGAGE, FAISANT LE PORTRAIT DE L’ « IRRECUPERABLE » RECUPERE. RAPHAËLLE AELLIG, UNE JOURNALISTE, QUI A LA DIFFERENCE DE LA TENDANCE DU MOMENT, A POUR BUT DE TRADUIRE UNE PAROLE PLUTOT QU’UN DISCOURS. UNE PAROLE DELIVREE SANS MISE EN SCENE, NI ARTIFICES. « CE N’EST PAS LA VIE DE MESRINE » QUE RAPHAËLLE AELLIG A VOULU MONTRER, MAIS LA VRAIE VIE DE YAZID KHERFI.
L’ŒIL EMU ET L’AIR TOUJOURS PENSIF, IL PARLE VITE. UN FLOT DE PAROLE QU’IL CONTROLE ET DONT SE DEGAGE UNE REVANCHE PROFONDE. UNE REVANCHE QU’IL TIENT A PRENDRE SUR CETTE VIE, GACHEE PAR UN PARCOURS BIAISE PAR LA DELINQUANCE. CE « PARCOURS EN SENS INTERDIT », IL EST LOIN D’EN AVOIR HONTE. ET, CONSCIENT QUE SON EXPERIENCE EST LA CLE DE SON TRAVAIL ACTUEL, IL S’EN SERT POUR AIDER. UN TRAVAIL, QUI LUI PERMET, TOUT EN RESTANT DANS UN MILIEU QU’IL CONNAIT BIEN, D’ALLIER SON HUMANISME ET SON EXPERIENCE A LA CAUSE QU’IL DEFEND. UNE CAUSE PERDUE POUR CERTAIN, MAIS POSSIBLE A SAUVER POUR LUI : « ON EST TOUS UN PEU JESUS…OU MAHOMET » DIT-IL A SON AMI SAID QUI LUI, SORT DE VINGT CINQ ANS DE PRISON. SAÏD CROIT DIFFICILEMENT EN L’HOMME, ET FORT D’UNE VIE DURE, IL A PERDU LE GOUT DE L’ACTION POSITIVE. NEANMOINS, POUR YAZID, SON EMPLOI EST, POUR LUI, UNE GRANDE FIERTE.
C’EST « PAR DU LIEN » QUE YAZID VEUT AIDER TOUS CES JEUNES EN DIFFICULTE. UN LIEN SOCIAL A CREER QUI MANQUE ET, QUI FAIT LA DIFFERENCE. PAR CELA, IL S’OPPOSE A SON MAITRE, CRIMINOLOGUE ET SPECIALISTE DES QUESTIONS URBAINES, QU’IL COTOIE LORSQU’IL REPREND SES ETUDES A SA SORTIE DE PRISON. DISCIPLE D’ALAIN BAUER, IL ENTRE EN OPPOSITION AVEC LUI LORSQU’IL EVOQUE LES MOYENS MIS EN PLACE PAR L’ETAT POUR ALLER DANS SON SENS. HUMANISTE DANS L’AME, YAZID KHERFI AGIT DIRECTEMENT SUR LE TERRAIN, MAIS UNE FOIS ENCORE ON LUI REPROCHE DE NE PAS VOIR LES ENJEUX REELS D’UN TEL PROBLEME. COMME IL DIT, « POURQUOI FAIRE DE LA REPRESSION, QUAND ON PEUT FAIRE DE LA PREVENTION ? ». OPTIMISTE A TOUS LES NIVEAUX, IL PARCOURT CHAQUE JOUR DES QUARTIERS EN DIFFICULTE AFIN DE COMPRENDRE LA DETRESSE DE CES JEUNES « ABANDONNES ». UN SENTIMENT DE COMPASSION, ET DE DEVOIR DE RESPONSABILITE SEMBLENT HABITER YAZID, POUR QUI TOUT HOMME MERITE ATTENTION. SES VISITES A LA PLUS GRANDE PRISON D’EUROPE, FLEURY-MEROGIS, SONT LOIN DE LE DECOURAGER. IL VOIT EN CHACUN DES DETENUS, UN HOMME BON QU’IL FAUT SEULEMENT ENCOURAGER ET DECOUVRIR. SON ROLE N’EST PAS TRES BIEN DEFINI, MAIS UNE CHOSE EST SURE, C’EST QU’IL SE DONNE TOUS LES MOYENS POUR CONTRIBUER AU RETABLISSEMENT DES FUTURS EX-DETENUS. SON OBJECTIF : « UNE VIE HEUREUSE » POUR TOUS. CHACUN DOIT PRENDRE CONSCIENCE DE SON POTENTIEL ET SE REMETTRE DANS LE DROIT CHEMIN.
TRAVAILLER AVEC DES DETENUS N’EST PAS LA SEULE CHOSE QU’IL FAIT. IL AIDE EGALEMENT DES JEUNES, SEULS ET PERDUS. NE POSSEDANT PAS L’ATOUT DE LA TAILLE, CAR N’ETANT PAS TRES GRAND, IL POSSEDE UNE CERTAINE ADRESSE POUR SE FAIRE ECOUTER, ENTENDRE PARFOIS, ET POUR LES FAIRE PARLER, ET LES FAIRE EXPRIMER LEUR MAL ETRE. CES JEUNES ONT CONFIANCE EN YAZID CAR, LUI-MEME EST PASSE PAR LA. AU FOND D’UNE CAGE D’ESCALIER, ON PEUT ENTENDRE YAZID ECOUTER ET CONSEILLER SES « ELEVES » QUI LUI CONFIENT LEURS REVES ET LEURS DECEPTIONS. CERTAINS PARLENT D’UNE « FRONTIERE INVISIBLE » ENTRE PARIS ET LEUR LIEU DE VIE. C’EST PEUT ETRE CETTE FRONTIERE QUI LES REND MAL A L’AISE. UNE DES MULTIPLES RAISONS POUR LESQUELLES CES JEUNES NE SORTENT PAS DE LEUR MILIEU, DE LEUR CHEZ EUX.
LE TRAIT USE PAR UNE VIE DIFFICILE ET SEMEE D’EMBUCHES, YAZID KHERFI REVIENT SUR UNE VIE QUI N’A PAS TOUJOURS ETAIT ROSE. UNE VIE MARQUEE PAR L’ISOLEMENT FAMILIALE D’UNE PART, ET LA DELINQUANCE DE L’AUTRE.
A PRESENT, YAZID KHERFI VEUT TOURNER LA PAGE SUR CES ANNEES. IL DEVIENT UNE REFERENCE A MANTES-LA-JOLIE MAIS AUSSI DANS PLUSIEURS VILLES COMME CLICHY-SOUS-BOIS. NEANMOINS, YAZID VEUT QUE L’ON PARLE DE LUI SURTOUT DE PAR SON ACTION PRESENTE, ET MOINS DE SON VECU. IL REPROCHE AUX MEDIAS ET AUX PERSONNES S’INTERESSANT A LUI : « ILS OUBLIENT DE PARLER DE MON PRESENT, IL PARLE TOUJOURS DE MON PASSE ».

images (8)

 

 

 

images bandeau new

 

JULIE LALLEMENTJULIE LALLEMENT

JULIE LALLEMENT TRIO

Sur les poèmes d’Emily Jane Bröntétéléchargement (9)

UNE VOIX, UN ALTO, UNE GUITARE ELECTRIQUE, A LA MANIERE D’UN TRIO DE CHAMBRE, LES INSTRUMENTS SE RENCONTRENT DANS UN JAZZ INTIMISTE ET CONTEMPORAIN.
LA SUBTILITE DES CORDES POUR LA DELICATE POESIE D’EMILY BRÖNTE. MAIS AUSSI LES ASPERITES DES TIMBRES POUR CES PAYSAGES BRUTS ET MYSTERIEUX. A TRAVERS LA LANDE ET LA NATURE, C’EST LE PAYSAGE INTERIEUR DE CETTE FEMME POETE QUI NOUS EST CONTE. ECRITS EN SECRET, CES TEXTES LIBRES ET INSPIRES PARLENT D’IMMENSITE, DE NOSTALGIE, DE JOIES ET DE PEINES…
SHORT STORIES EST UN PROJET DE JAZZ ACTUEL A LA CROISEE D’INFLUENCES DIVERSES. LE TRIO PUISE SON INSPIRATION AUSSI BIEN DANS LA POP OU LES MUSIQUES IMPROVISEES QUE DANS LA MUSIQUE CONTEMPORAINE.

LES MUSICIENS

JULIEJULIE LALLEMENT (CHANT, COMPOSITION)

JULIE LALLEMENT DECOUVRE LE CHANT DANS L’ENFANCE. ELLE S’INITIE AU JAZZ ET AUX MUSIQUES IMPROVISEES AUPRES DE CLAUDIA SOLAL, MARC BURONFOSSE, PHILIPPE LACARRIERE, GUILLAUME ROY, ROBIN NOTTE…  ; AINSI QUE FRANÇOIS JEANNEAU, JOËLLE LEANDRE, BEÑAT ACHIARY ETC… DANS LES CONSERVATOIRES OU A L’OCCASION DE STAGES ET DE WORKSHOP. ELLE ABORDE EGALEMENT LA VOIX BAROQUE AVEC BARBARA KUSA (SOPRANO DE L’ENSEMBLE CRONEXOS). ELLE A FAIT PARTIE DE PLUSIEURS FORMATIONS DE JAZZ ET DE MUSIQUES IMPROVISEES (SEPTET TRICK CITY, QUARTET HIC NOTE, ENSEMBLE SILSILA…). ELLE AIME AUSSI REVISITER LES AIRS DU REPERTOIRE LATIN, LES BALLADES ET AUTRES MELODIES SWING, EN DUOS PIANO OU GUITARE/VOIX. AVEC SHORT STORIES, SON PROJET DE COMPOSITIONS AUTOUR DES TEXTES D’EMILY JANE BRÖNTE, ELLE SE PRODUIT EN TRIO VOIX-ALTO-GUITARE, POUR UN « JAZZ DE CHAMBRE » ACTUEL.

SEVSEVERINE MORFIN (ALTO)

SEVERINE MORFIN DECOUVRE TRES JEUNE L’ALTO CLASSIQUE ET INTEGRE LES CONSERVATOIRES NATIONAUX DE SAINT-MAUR ET DʼAUBERVILLIERS AVANT D’ENTRER AU CONSERVATOIRE NATIONAL DE PARIS. ATTIREE PAR LES MUSIQUES IMPROVISEES, ELLE SE FORME AU JAZZ AVEC JEAN-CHARLES RICHARD, MARC BURONFOSSE, FREDERIC NOREL, MARK FELDMAN ETC. ; A LʼIMPROVISATION LIBRE AVEC CLAUDIA SOLAL, JOËLLE LEANDRE, DOMINIQUE PIFARELY ET GUILLAUME ROY. ELLE SE PRODUIT EN ORCHESTRE CLASSIQUE, EN QUATUOR, MAIS JOUE EGALEMENT AVEC LES GRANDS MUSICIENS DE LA SCENE JAZZ ACTUELLE, COMME MEDERIC COLLIGNON OU CARINE BONNEFOY. ELLE PARTICIPE A LA CREATION DE PROJETS PLURIDISCIPLINAIRES: CINE-CONCERT, THEATRE MUSICAL AVEC LA COMPAGNIE RUBY THEATRE. MUSICIENNE ECLECTIQUE, SA PRESENCE DANS LE TRIO SHORT STORIES S’INSCRIT DANS UNE DEMARCHE PERSONNELLE A LA RECHERCHE D’UN ALTO AUGMENTE AU SEIN DES MUSIQUES IMPROVISEES.

MATHIASMATHIAS DI GIUSTO (GUITARE)

MATHIAS DI GIUSTO COMMENCE LA MUSIQUE DES L’AGE DE 5 ANS AVEC SON PERE PIANISTE. C’EST FINALEMENT LA GUITARE QU’IL CHOISIT ET ETUDIE AU CONSERVATOIRE. IL OBTIENT SON DEM DE GUITARE CLASSIQUE AU CONSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE MONTREUIL ET ENTAME EN PARALLELE LE CURSUS DE DEM JAZZ. IL PRATIQUE LA GUITARE ELECTRIQUE EN AUTODIDACTE ET SE PRODUIT EN LIVE REGULIEREMENT AVEC LES GROUPES HI KICKS, JAM EVAN, FUNK LEGEND… S’INTERESSANT A TOUTES LES MUSIQUES ACTUELLES (ROCK, BLUES, FUNK, SOUL, JAZZ, GOSPEL…ETC), IL AIME MELER A SON STYLE LE FOLKLORE ET LES RYTHMES DE SON PAYS D’ORIGINE, L’ARGENTINE. AVANT D’ETRE GUITARISTE, IL SE SENT MUSICIEN ET IL LUI TIENT A COEUR DE NE PAS SEULEMENT JOUER LA MUSIQUE, SINON DE LA CREER (ARRANGEMENT, COMPOSITION..)

téléchargement (8)

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Comité de solidarité avec l... |
Antisaidani |
Petite-Forêt-Ensemble-Autre... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | حركة شباب الكرامة | MJD
| Saint-Pol AVENIR 2014
| Collectif Palestine Libre