ҪA BOOSTE sous les PAVÉS (Radio Libertaire 89.4 Mhz)

18 avril 2020

40 JE NE SUIS PAS CHARLIE (rediff du 13 01 15) 05 01 16

Classé sous EMISSIONS — SQUALE @ 17 h 10 min

images (10)téléchargement

 

 

SQUALE « ÇA BOOSTE SOUS LES PAVES » RADIO LIBERTAIRE.

(Je ne suis et ne serai pas Charlie. Pas plus que je ne suis et/ou ne serai Juif, Musulman, Chrétien, Flic ou Militaire.)

Dans mon émission sur RL j’ai abordé les événements de ces derniers jours qui ont créé un sursaut républicain dans l’opinion publique française face aux assassinats perpétués par des individus se réclamant d’un islamisme radical. Intégristes religieux qui aux travers de leurs actes tentent de déstabiliser et diviser la société française. Au regard des réactions de ces derniers jours  il semblerait qu’ils ont atteint en partie leurs objectifs, si tel était en sous main leurs desseins (et non pas une caricature). Donc dans l’émission  j’ai parlé de l’assassinat ou plutôt de la récupération médiatico/politique de ces assassinats, des journalistes de Charlie Hebdo ainsi que de ceux perpétués dans la supérette de la porte de Vincennes. J’ai également lu des réactions de journalistes, de militants, de citoyens lambda, indépendants des médias officiels liés au pouvoir et de la classe politique.

Tout d’abord je ne suis pas Charlie, je ne suis pas juif, pas plus que musulman ou bouddhiste ou je ne sais quelle autre religion nauséabonde, je suis encore moins policier ou ami de la police et de l’armée. Je suis contre la récupération qui est faite de cet acte perpétué par des fanatiques,  j’abhorre  les donneurs de leçons qu’ils soient issus des médias ou des politiques. J’ai ma        conscience pour moi, je ne crois pas en un monde de rédemption dans un au delà imagé et hypothétique. Ce qui c’est passé à Charlie et à la supérette est dégueulasse ce n’est pas eux qui auraient du mourir, mais plutôt ceux qui nous gouvernent ou ont le pouvoir. Ces événements sont le reflet d’une jeunesse perdue, cantonnée dans des cités ou règne la précarité et la misère, une jeunesse en recherche d’identité, une jeunesse à qui on n’offre d’autre perspective que pôle emploi. Cela doit t’il être une excuse… certainement pas. Je rejette cette faute sur la classe politique dans son ensemble. Le mal est enraciné depuis très longtemps. C’est la résultante des restes de la colonisation, puis de la pseudo intégration de ces personnes issues de nos anciennes colonies, comment l’état français a traité ces personnes, à qui on disait qu’elles étaient françaises, mais auquel on niait les droits élémentaires dû à tout français. Et aujourd’hui ces enfants issus de cette immigration, rejetés de part et d’autre, sur fond de misère sociale et de précarité, que ce soit en France ou lors de séjours dans le pays d’origine, souvent par dépit, pour coller à une image qui se veut proche et dans le même temps très éloignée des valeurs de leurs parents, se tournent inexorablement presque toujours vers le communautarisme et la religion sans en appréhender les codes. J’en veux à ces politiques et une certaine gauche angélique qui n’ont pas été assez fermes sur les principes de la laïcité, face à la montée du religieux dans notre société. Sous couvert de paix sociale l’état à failli à ses préceptes. J’en veux à ces politiques d’anciens colonisateurs qui continuent de façon plus pernicieuse leur mainmise sur ces pays, en achetant les matières premières à vil prix et revendant ensuite les produits manufacturés et souvent inutiles mais avec une marge scandaleuse à ces mêmes populations qui les ont fabriqués en étant payées une misère quand elles sont payées. Aujourd’hui nous commençons à payer les erreurs de notre pseudo suprématie. Tout d’abord avec l’Afghanistan, puis l’Irak, la Syrie, la Lybie, les printemps arabes, le conflit israélo- palestinien, la non acceptation de la Turquie dans l’Europe. Nos politiques de droite comme de gauche, nous font payer au prix fort leur aveuglement au profit d’intérêts et de retour sur investissement que génèrent tous ces conflits, dans le but de faire marcher l’industrie de l’armement. Notre suivisme sur la politique étasunienne et son nationalisme exacerbé. Notre implication dans cette Afrique que l’on a rendue exsangue. Oui nous sommes responsables et je rejette cette union nationale, ce sursaut républicain, cette pseudo alliance de façade de ces chefs d’états ou de gouvernement, bras dessus bras dessous pour dénoncer la barbarie. Alors que dans le même temps, par avidité ces gouvernants se vendent, aux monarchies du golfe, qui sont les grands financiers du salafisme et de l’islamisme radical. Ces politiques que l’on a vus dans cette manif propre sur eux mais la merde au cul défiler pour la liberté d’expression et alors qu’il l’interdise dans leurs pays respectifs, honte à eux. Voir un Netanyahou qui affame, tue et jette en prison des palestiniens qui demandent juste à vivre sur la terre qui est la leur, en bonne intelligence avec des israéliens. Tout palestinien n’est pas un terroriste en puissance comme tout israélien n’est pas un sioniste fasciste. Combien d’israéliens dans les geôles pour délit d’opinion ? Ce sont les occidentaux et les sionistes de par leur politique de non reconnaissance de la Palestine qui ont crée le Hamas et avec eux toute cette nébuleuse se réclamant d’un islamiste radical. De voir un Rajoy manifester pour la liberté de la presse et qui fait fermer des journaux en langue basque, qui emprisonne et torture des journalistes pour appartenance à ETA (Euskadi Ta Askatasuna). De même que la Turquie, la Hongrie, l’Egypte, la Russie etc. qui pratiquent la même politique contre la liberté d’expression dans leur pays. Voir des Sarko, Hollande et Valls manifester, eux qui nient les droits les plus élémentaires à une grande partie de la population, qui sous couvert de liberté et de démocratie, musellent un peu plus chaque jour cette même liberté par des décrets liberticides au nom de la sacro sainte politique sécuritaire, qu’ils agitent tel une marotte. On ne gouverne jamais mieux que dans la division en distillant la peur et la haine de l’autre, tout cela enrobé dans un joli papier cadeau que l’on nomme démocratie. Une démocratie qui à défaut d’être clairvoyante est pour le moins borgne voir aveugle. Il nous faut accepter le multiculturalisme, car c’est une grande richesse humaine, mais en étant ferme sur le principe d’une laïcité sans compromis. Ni dieu, ni maître.  

Paris 13/01/2015   

Les commentaires sont desactivés.

Comité de solidarité avec l... |
Antisaidani |
Petite-Forêt-Ensemble-Autre... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | حركة شباب الكرامة | MJD
| Saint-Pol AVENIR 2014
| Collectif Palestine Libre