ҪA BOOSTE sous les PAVÉS (Radio Libertaire 89.4 Mhz)

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 14 janvier 2014

14 janvier 2014

05 11 13 CASQUETTE

Classé sous CASQUETTE — SQUALE @ 20 h 44 min

el gafla8

 

POUR CETTE PREMIERE UN HOMMAGE A UN AMI QUI C’EST FAIT LA BELLE POUR TOUJOURS.

EN EFFET LE 16 OCTOBRE 2013, CASQUETTE A TIRE SA DERNIERE REVERENCE.

VOUS VOUS DEMANDEZ SANS DOUTE QUI ETAIT CASQUETTE????

POUR MA PART J’AI FAIT SA CONNAISSANCE EN 1995 LORS D’UNE PREMIERE AU MICRO DE R.L,  DANS LES VOYAGES MAGNETIQUES, ANIME PAR CHARLES, AUTOUR DE LA TABLE SE TROUVAIT FRANCIS, CASQUETTE, CHRISTIAN ET MOI MEME. CHACUN FAISANT SA CHRONIQUE. QUELQUES TEMPS APRES CE FUT LE DEBUT D’UNE AVENTURE RADIOPHONIQUE ET MILITANTE QUI DURA 10 ANS AU MICRO DE RADIO LIBERTAIRE. D’ABORD DANS LES VOYAGES MAGNETIQUES PUIS DANS ÇA BOOSTE SUR LES PAVES QUI DEVIENDRA EN 2006 ÇA BOOSTE SOUS LES PAVES. POUR TOI CASQUETTE

Une voix s’est éteinte,

Cette voix elle t’était propre, mon Casquette, sans compromis, sincère avec tes amis, cinglant, persiflante et cassante avec tes ennemis, cette voix ne sera plus et pourtant elle résonnera pour longtemps en moi, « vieux chacal » cette expression que t’aimais tant. Je salue l’homme et l’ami, que j’ai rencontré un jour de novembre 95 dans les studios Barsaq. C’était notre 1ere émission, tu faisais déjà ta chronique « Jus de Rue », il y avait Charles, Francis, Christian, c’était le temps des « Voyages Magnétiques », les sorties du studio au p’tit matin, la haut, sur la Butte. En 96 débute « ça booste sur les pavés ». L’aventure va durer 10 ans (1996-2006). 10 ans de coups de gueule, de reportages pour dénoncer les vilenies de notre société, mais aussi 10 ans de découvertes, de tranches de vie, musicale, sociale au micro de cette si belle et rebelle radio, qu’est LIBERTAIRE. De cette rencontre, une complicité s’est installée devenant plus forte au fil de ces années qui nous ont permis de tisser une amitié qui ne s’est  jamais démentie. Des anecdotes j’en aurais à foison, l’occupation de l’école d’Ulm, pôle emploi, EDF ; la Télé Pirate « Ondes Sans Frontières » rue d’Avron,  les nouveaux studios, les Sans Papiers, les exclus du Canal et tant d’autres aventures que nous avons vécues ensemble ou non, car tu avais à cœur de dénoncer les travers du système. Tu avais cette énergie et cette rage au fond de toi mais aussi ce trop-plein d’humanité qui transparaissait plus que tu n’aurais voulu. Mais la vie ne t’a pas fait que des cadeaux : enfant de la DDASS, tu t’es beaucoup investi dans la lutte des « né(e)s sous X », ton gout pour la peinture Flamande t’a mis sur la touche pour un temps, tu as connu la rue avec tous ses travers et pourtant même dans cette période funeste, tu as puisé suffisamment d’énergie pour monter « le théâtre des Abysses » sous le pont Louis Philippe. Comme tu le disais, tu n’avais pas fait « d’études » et pourtant, comme tous les autodidactes tu as démontré que quand on veut, on peut. T’avais une soif de connaissance, tu t’es mis à l’écriture, tu as publié « la guerre des pauvres », écrit des pièces de théâtre, la dernière étant « Oup’s », et que dire des enquêtes de « Lacloche » et tout ça à compte d’auteur  car trop rebelle et libertaire pour s’assujettir. Tu étais droit dans tes « bottes », ces bottes que je t’ai toujours connues. Et fier sous ta casquette, cette malice charmeuse dans l’œil, avec cette gouaille mi titi mi vosgienne. Cette région dont tu étais natif a vu l’arrivée d’une petite Bertille qui a fait la joie d’un vieil ours comme toi, j’ai pu voir un grand-père ému,  elle a été un rayon de soleil. Après ta grève de la faim des enfants du canal 2008, et celle de 2009 au père Lachaise, qui ne t’ont pas épargné, tu pars vers Bordeaux, t’es à fond dans  ton agence d’investigation, tu prends le maquis, puis cet accident, la grande faucheuse te rate d’un cheveu.  Sur les conseils de quelques-uns tu décides de te refaire une santé, et c’est vers le sud que tu poses ton ordi. Là, tu vas tenter de te réparer, l’Abeille va t’y aider comme elle a souvent tenté de le faire par le passé.  La distance, la précarité de nos vies ne nous ont pas permis de nous revoir aussi souvent qu’on l’aurait souhaité. Cette fois la grande faucheuse t’a emmené avec elle, en nous privant de ta présence. Tu vas nous manquer mon Casquette, on n’entendra plus tes gueulantes, on ne verra plus ta silhouette sur les conflits sociaux, ta caméra ne captera plus les dérives d’une société que tu essayais de réveiller. Ton micro ne récoltera plus la parole des sans voix, des laissés pour compte, des anonymes que tu interviewais pour faire entendre leur rage et leur désespoir. Oui, tu vas nous manquer, me manquer, la lucarne à blaireaux ne fera sans doute pas cas de ton départ mais qu’importe. Radio Libertaire perd une voix, je perds un ami. Adieu vieille canaille.

Squale, 25/10/2013

CE SOIR SERONT LU DES TEXTES ECRITS PAR CASQUETTE QUI AVAIT MONTE SA PROPRE EDITION « LES REJETES »? PUIS NOUS RELATERONS AVEC ELISABETH ALIAS ROSE PARADIS DE « FEMMES LIBRES » SUR RADIO LIBERTAIRE DES MOMENTS PASSES AVEC CETTE GRANDE GUEULE MAIS AUSSI CE GRAND COEUR QU’ETAIT CASQUETTE.

PUIS NOUS ENTENDRONS DES INSTANTS D’EMISSIONS ET DE REPORTAGES REALISES AU COURS DE CES 10 ANNEES.

el gafla12

 

 

 

el gafla15el gafla1  DCF 1.0

 

VOICI DES TEXTES ET IMPRESSIONS DE PERSONNES QUI ONT CONNU CASQUETTE.

 

Bonjour à tous,

 

Je suis au studio et je viens de recevoir un coup de téléphone de l’Abeille qui nous annonce le décès de Casquette ce mercredi (si j’ai bien compris).

Il est toujours triste de recevoir de telles nouvelles même lorsque l’on s’y attend un peu.

Amitiés.

Monique

Trous Noirs – le lundi de 16h à 18h

——

 

En effet,

 

Un bon camarade s’en va. Oui, vraiment un chic type… je me souviens de lui en train de rabattre le caquet à un flic alors qu’il filmait une manif de taxi…

Mais trêve de pensées tristes… la lucha sigue.

Bon courage à tous

William, radio Goliards – 3è et 5è jeudi du mois, de 16h30 à 18h

——

 

Bonsoir à tous,

 

Je viens de lire cette bien triste nouvelle, et je tiens à m’associer à la peine des amis et proches de Casquette.

Chouette bonhomme, atypique, mais avec qui j’avais souvent bien rigolé lorsqu’il animait une longue émission le mardi soir vers 23 h et qu’il passait nous dire bonjour dans le quartier.

Amitiés à toute sa famille.

Sylvie – Parole d’Associations – mardi 19h30 à 20h30

—–

 

Triste nouvelle effectivement, ce fut un bon compagnon toujours sur la brèche. C’est un personnage vrai qui manque depuis un bout de temps sur l’antenne. Et qui manquera d’autant plus maintenant.

Salut Casquette, rapporte nous un reportage choc.

Salut et Fraternité

Bernard Marinone -

CNT Energie – mardi 20h30 à 22h30

—–

 

Salut Casquette

François -  Pas de Quartiers – 1 mardi sur 2 de 18h à 19h30

——

 

Tu te souviens du studio de télé, dans la tour, à Buzenval …

continue, là où tu seras… à filmer et à gueuler !

bizouxxx pour ce voyage

Anne

—-

SPECTACULAIRE … DECHIRE … UN BRIN MYTHO …  UN TEMPS TECHNICIEN DE ONDES DE CHOC … FIDELE DE SURCROIT//

SALUT L’ARTISTE

SOLEIL ET CHAIR

 

JEHAN – Ondes de choc – 1 lundi sur 2 de 14h30 à 16h

——-

 

Combien de fois aux chroniques syndicales nous nous sommes interrogés sur ce qu’était devenu Casquette…

Il avait participé à certaines émissions en nous faisant partager quelques reportages qu’il avait rapportés de la province ou ailleurs et toujours avec ce même enthousiasme, cette même détermination d’attirer l’attention sur les violences, la misère et les révoltes générées par le Capitalisme.

Et puis, quand il en a eu assez de cette misère qui l’entourait, il a décidé d’entamer une grève de la faim….beaucoup de copains libertaires sont venus soutenir cette démarche qu’il avait choisie. Combien de fois René (émission Si vis pacem – jeudi de 18h à 19h30) lui apportait avec une patience remarquable du thé sucré pour qu’il tienne dans cette entreprise plus qu’audacieuse…et puis… le temps passant, il a disparu et quand on se lançait dans une question à son sujet : silence, personne ne savait où il était passé.

Cette fois, on sait ce qu’est devenu notre ami et c’est très triste.

Merci Monique de nous avoir informés.

Bien amicalement.

Marie Christine – Chroniques syndicales – samedi de 11h30 à 13h30

—–

 

Casquette,

je l’ai connu en 95 ou 96 quand il est venu présenter un projet d’émission aux responsables de Radio libertaire dont je faisais partie à l’époque : Jus de trottoir, interviews de gens dans la rue et dans les luttes. Ce projet n’a pas vu le jour tout de suite car Casquette s’est intégré à l’émission Les voyages magnétiques, devenue Ca booste sur les pavés, puis Ca booste sous les pavés, le mardi soir avec Charles et Squale.

Puis il a arrêté quelques mois. Puis il est revenu… avec l’émission Jus de rue, le jeudi matin, jusqu’à son départ vers Perpignan.

Entre 96 et 98, il a participé activement aux travaux pour concevoir et installer les nouveaux studios de Radio libertaire : casser un mur porteur avec Squale, porter les matériaux, visiter les caves où nous projetions d’installer un studio de musique et y trouver un sans papier apeuré, qu’il a su rassurer (ce que je n’aurais pas su faire)…

Il a participé à de nombreuses mobilisations, comme celle des sans logement campant le long du Canal Saint-Martin en 2006-2007 ou sous les murs du cimetière du Père Lachaise en 2008. Il y a notamment mené deux grèves de la faim.

Je me souviens de son reportage sur les ouvriers d’une usine de la vallée de la Chiers dans les Ardennes, menaçant de verser des acides dans la Meuse.

Je voudrais témoigner aujourd’hui de l’affection qu’il savait partager avec d’autres, de son courage pour affronter les aléas de la vie, sans se mentir sur les difficultés à vaincre certains démons, comme l’alcool ou l’instabilité.

Squale a prévu de consacrer les émissions Ca booste sous les pavés du 1er mardi du mois à évoquer le souvenir de Casquette en lisant certaines de ses nouvelles et en rediffusant des émissions passées.

Animatrices et animateurs de Radio libertaire, membres du secrétariat chargés de la gestion technique, financière, administrative, légale et de l’animation générale, nous garderons le souvenir d’un combattant, sincère et fragile, comme nous tous.

Élisabeth – Femmes libres, le mercredi de 18h30 à 20h30

 

Avec Thierry de Traffic – mercredi de 22h30 à minuit, lui aussi touché par la nouvelle, nous nous sommes dit que l’on pourrait organiser un « hommage radiophonique », par exemple on pourrait faire une nuit « spéciale Casquette » avec rediffusions d’émissions et témoignages.

Camille, secrétaire à la programmation

26/10/2013

29 10 13 CSPB (COMITE DE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE BASQUE)

Classé sous CSPB — SQUALE @ 17 h 09 min

 

independentzia 4x5 180 dpi cmjn Fo

La CEDH condamne fermement Madrid et ordonne la libération d’Ines Del Rio

22102013

La CEDH condamne fermement Madrid et ordonne la libération d'Ines Del Rio dans Politique portada_irudia11

 Deux ans et un jour après la décision d’ETA
d’abandonner les actions armées, la Cour européenne des droits de l’homme
(CEDH) a envoyé un signal fort à l’etat espagnol concernant sa politique
pénitentiaire. La décision de la Grande Chambre de l’instance suprême
européenne rendue publique hier sonne le glas de la doctrine 197/2 006 alias
“doctrine Parot” (jurisprudence qui permet l’allongement de la durée
d’incarcération, cf. encadré). Accueillie favorablement au Pays Basque, la
décision a été déplorée par certaines associations de victimes d’ETA et des
partis politiques espagnols (voir p. 4-5) et par le gouvernement espagnol.
Celui-ci a annoncé qu’il revenait à la justice de se prononcer sur son
application et que les autres recours déposés par des prisonniers basques
contre la doctrine 197/2006, seraient examinés au cas par cas.

La Grande Chambre de la CEDH a donc confirmé l’arrêt rendu public le 10 juillet 2012 par la Cour européenne dans lequel elle ordonnait la remise en liberté de la prisonnière basque Ines del Rio Prada et estimait que la doctrine 197/2 006 violait la convention européenne des droits
de l’homme.

p005_021 dans Prisonnier(e)s politiques basques

Par 15 voix contre deux les 17 magistrats composant la
Grande Chambre ont confirmé qu’il y avait dans ce cas violation de l’article 7
de la Convention. Un article qui indique qu’il ne peut y avoir de peine sans
loi : “il n’est infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable
au moment où l’infraction a été commise” est il écrit dans cet article. Cet
arrêt conforte donc tous ceux, mouvements de défense des droits des prisonniers
basques mais aussi juristes, qui dénonçaient le caractère rétroactif de la
“doctrine Parot” (cf. encadré).

De plus c’est à l’unanimité que les magistrats de la
CEDH ont jugé qu’Ines del Rio faisait “l’objet d’une détention non régulière”
depuis le 3 juillet 2008 (date à laquelle elle aurait du être libérée sans
l’application de la doctrine) et donc d’une violation de l’article 5 § 1 de la
Convention (droit à la liberté et à la sécurité). Enfin, à 16 voix contre une
ils ont estimé “qu’il incombe à l’Etat défendeur d’assurer la remise en liberté
de la requérante dans les plus brefs délais.”

La Grande Chambre a également confirmé le montant de
30 000 euros qui avait été accordé à la prisonnière pour les dommages et
intérêts.

 

Des dizaines de recours

Après Ines del Rio, trente autres cas similaires de
prisonniers basques sont en attente d’une décision de la Cour européenne des
Droits de l’homme.

Pour l’instant aucun délai n’est encore fixé et il
faudra dans un premier temps que la Cour admette ces recours. Une fois admis,
les requérants bénéficieront par contre automatiquement de la jurisprudence du
cas del Rio.

D’autres recours sont également en cours devant les
diverses juridictions espagnoles.

Une session plénière de l’Audience nationale doit
justement se tenir vendredi pour examiner certains de ces recours. Il se
pourrait qu’elle étende son examen à l’ensemble des cas qui lui sont posés.
D’autre part cette plénière se réunira de façon exceptionnelle aujourd’hui pour
déterminer les conditions de libération d’Ines del Rio puisque la CEDH a
ordonné sa libération immédiate. Une décision que la justice espagnole pourra
difficilement ignorer puisque les arrêts de la Grande Chambre ne peuvent faire
objet d’aucun recours et que “les arrêts définitifs sont transmis au Comité des
Ministres du Conseil de l’Europe qui en surveille l’exécution”. En cas de refus
de libération la défense d’Ines del Rio pourrait donc saisir cette instance qui
regroupe 47 états européens.

Les ministres espagnols de l’Intérieur et de la
Justice ont tenu hier une conférence de presse à Madrid pour déplorer l’arrêt
de la CEDH et renvoyer aux tribunaux les conséquences de cette décision sur les
autres cas. “L’arrêt concerne une personne, Inés del Río” a déclaré le ministre
de la Justice Alberto Ruiz Gallardon, indiquant ainsi que rien n’oblige la
justice espagnole à libérer les autres prisonniers visés par la doctrine. “La
décision d’appliquer la sentence de la CEDH appartient à la justice espagnole”
a-t-il poursuivi. Pour le gouvernement c’est donc à l’Audience nationale de
régler le problème “au cas par cas” et après examen “approfondi”. Des cas qui
seront tout de même regardés à la loupe par le parquet.

Les ministres ont aussi averti qu’en cas
d’“éventuelles libération”, le gouvernement sera impitoyable pour tout ce qui
pourra ressembler à de l’“apologie du terrorisme”. Familles et proches des prisonniers
sont ainsi avertis : pas question de réaliser des actes publics de bienvenue.

“Lors de la conférence de presse gouvernementale nous
avons entendu dire que l’‘état de droit n’est pas suspendu’. Il ne l’est pas,
ce sont les droits de l’homme qui sont suspendus au pays Basque. Et c’est ce
qu’a dit la Cour européenne ce matin” a répondu aux ministres l’avocate d’Ines
del Rio, Amaia Izko. Accompagnée d’autres avocats et juristes dont l’Uztariztar
Didier Rouget, l’avocate n’a pas caché sa “satisfaction” et sa “joie” après la
décision de la CEDH.

Elle a cependant regretté le temps perdu depuis 2008
date à laquelle aurait dû être libérée Ines del Rio. Mais aussi depuis le
premier arrêt rendu en juillet 2 012. Selon elle en déposant ce recours le
gouvernement espagnol a “manœuvré” pour reculer l’échéance tout en sachant “à
chaque minute qu’il portait atteinte aux droits humains”.


téléchargement

 

“Mort” de la doctrine

Elle a annoncé que les avocats allaient demander “la

mise en liberté immédiate de tous les prisonniers à qui on a appliqué de
manière rétroactive la doctrine 197/2 006” qui seraient au nombre de 56. Elle a
également accusé le gouvernement espagnol de ne pas vouloir faire appliquer la
sentence.

“Lors de la conférence de presse que nous avions tenue
après le premier arrêt de la CEDH nous avions annoncé que la doctrine 197/2 006
était blessée à mort. Aujourd’hui nous pouvons dire qu’elle est morte !” s’est
exclamée l’avocate. En revanche elle a déploré que “si la doctrine Parot va sur
sa fin, ce n’est pas le cas des atteintes aux droits humains au Pays Basque”.

Qu’est ce que la doctrine 197/2006 ?

La doctrine 197/2006, (“doctrine Parot”), est une
jurisprudence du Tribunal suprême (TS) espagnol du 28 février 2006 qui permet
d’allonger la durée d’incarcération d’un détenu grâce à un décompte des remises
de peine différent de celui appliqué jusqu’alors. Elle a été nommée “doctrine
Parot” car il s’agissait d’une réponse à un recours du Bayonnais Unai Parot.
Jusqu’à lors, les prisonniers qui avaient été condamnés avant 1995 à plusieurs
centaines d’années de prison se voyaient octroyer des remises de peine sur 30
ans, ce qui était la durée maximale d’incarcération possible dans le code pénal
espagnol de 1973 (il fut modifié en 1995). Le TS a décidé en février 2006 que
les remises de peine se feraient désormais sur chaque condamnation et non sur
la durée totale de trente ans. Les condamnés avant 1995 apprenaient alors
qu’ils devraient rester en détention plusieurs années de plus que la date de
libération à laquelle ils pouvaient prétendre au moment de leur condamnation.
C’est sur cette rétroactivité interdite par la Constitution espagnole et les conventions
internationales que la CEDH a confirmé hier la condamnation de l’Etat espagnol.

La décision de
la CEDH perçue comme un renfort à la construction de la paix

La décision de la
Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme dans le dossier Ines
del Rio a entraîné une vague de réactions, pour leur grande majorité hostiles à
l’application de la doctrine 197/2006  aux prisonniers basques.
Récapitulatifs des différentes prises de position sur le terrain politique.

Gouvernement
de la communauté autonome basque (CAB)  :

Le porte-parole
du gouvernement Josu Erkoreka a réclamé du gouvernement espagnol qu’il ouvre
“une nouvelle étape dans la gestion de la politique pénitentiaire” estimant que
l’annulation de la doctrine Parot doit “contribuer à clarifier la situation et
déplacer les obstacles qui rendent compliqué le changement de politique
pénitentiaire”.

PNV
(Parti nationaliste basque, premier aux dernières élections dans la CAB)
:

La présidente du
Bizkai Buru Batzar d’EAJ-PNV, Itxaso Atutxa a qualifié de “bonne nouvelle la
décision du Tribunal Européen des Droits de l‘Homme qui déclare illégale la
doctrine Parot”. EAJ-PNV interprète ainsi l’arrêt de la Cour européenne des
droits de l’homme comme “une mesure juste et nécessaire afin de ramener cette
initiative extraordinaire de la justice espagnole dans le cadre démocratique
qu’elle n’aurait jamais dû dépasser”. EAJ-PNV exige ainsi de la part du
gouvernement espagnol qu’il “respecte, assume et donne une suite à la décision
européenne, établie en accord avec les conventions internationales en vigueur”.

Sortu
(parti de la gauche abertzale, membre de la coalition EH Bildu, deuxième force
politique)  :

Les porte-parole
Maribi Ugarteburu et Pernando Barrena ont eux aussi salué l’arrêt de la grande
chambre de la Cour européenne et ont réclamé la libération immédiate de
l’ensemble des prisonniers sous le coup de la doctrine Parot et un changement
de la politique pénitentiaire. “Nous ne croyons pas au schéma des vainqueurs et
des vaincus, ce n’est pas un triomphe de la gauche abertzale” a aussi rappelé
Sortu expliquant qu’il s’agit là “d’une victoire pour tous ceux qui soutiennent
le respect des droits de l’homme.”

PSE
(Parti socialiste d’Euskadi)  :

Idoia Mendia,
porte-parole du PSE, a demandé au gouvernement espagnol “d’obéir à la décision
de la CEDH” et de “prendre les dispositions nécessaires pour appliquer l’arrêt
sans retard ni subterfuge”.

Jean-Jacques
Lasserre (sénateur centriste présent à la conférence d’Aiete du 17 octobre
2011)  :

“C’est un signe
d’apaisement qui va dans le sens que je souhaite” a commenté le sénateur
centriste. “C’est une bonne chose, les excès nuisent à la société, ce n’est pas
le moment de les soutenir”.

Sylviane Alaux (députée socialiste de la VIe circonscription)  :

La députée
socialiste de la sixième circonscription s’est “réjouie de cette décision car
c’est un élément positif dans la marche vers un processus de paix” : “On sait
que le chemin va être long, il ne faut donc pas y mettre des freins
supplémentaires. Il me semble que la doctrine Parot n’allait pas dans le bon
sens”.

Herrira
(mouvement en faveur des droits des prisonniers, récemment suspendu dans l’Etat
espagnol)  :

Le mouvement en
faveur des droits des prisonniers basques a qualifié de “très bonne nouvelle”
l’arrêt prononcé par Strasbourg tant sur le plan personnel – pour les détenus
concernés – que sur le plan collectif parce qu’il “suppose la fin de la politique
pénitentiaire d’exception”. Herrira estime ainsi que le “mur de la politique
pénitentiaire commence à se fissurer” et a appelé à la poursuite de la
mobilisation.

Bake Bidea (mouvement en faveur de la résolution du conflit)  :

Bake Bidea a salué la décision de la Cour européenne des droits de l’homme. Le mouvement
considère en effet “cette décision comme importante dans le cadre de la
résolution du conflit et estime que c’est une avancée dans la reconnaissance de
la violation des droits humains, et ainsi un pas en faveur de la garantie du
respect des droits humains”.

Catherine
Grèze (Eurodéputée Europe-Ecologie Les Verts)  :

Pour Catherine Grèze, députée européenne du Sud-Ouest et membre du Friendship group : “Cette
confirmation de la CEDH met l’Espagne face à ses responsabilités. Les mesures
d’exceptions réservées aux prisonniers basques sont totalement
contre-productives et sont un frein au processus de paix au Pays Basque.” La
parlementaire d’EELV a aussi appelé “l’Espagne et la France à mettre fin au
traitement spécifique des prisonniers basques. Ils doivent être rapprochés du
Pays Basque et les plus malades doivent être libérés.”

 

askatasunak - copie 1 8 x5

 

 

 

22 10 13 CASQUETTE N’EST PLUS ET OUT SIDE DUO

Classé sous CASQUETTE,EMISSIONS — SQUALE @ 16 h 54 min

INITIALEMENT NOUS DEVIONS FAIRE L’EMISSION AVEC OUT SIDE DUO, DEUX JEUNES VIRTUOSES DEBORDANT D’ENERGIE.

MAIS UNE MAUVAISE NOUVELLE EST VENU S’INVITER DANS L’EMISSION.

 

CASQUETTE EST DCD LE 16 OCTOBRE 2013 

el gafla8

A LA SUITE DE CETTE SALE NEWS

LA 1ere MOIS SERA L’OCCASION DE RE-ENTENDRE DES ENREGISTREMENTS ET LECTURE DE SES TEXTES

siteon13

 CELA A CHAMBOULE QUELQUE PEU L’EMISSION. MAIS NOUS AVONS PU ECOUTER OUT SIDE DUO EN LIVE ET EN SAVOIR UN PEU PLUS SUR L’ENERGIE QUI LES FAIT VIBRER.

 

OUTSIDE DUO JOUERA MARDI PROCHAIN SUR LA SCENE DU VINGTIEME THEATRE A PARIS. UNE DATE IMPORTANTE POUR LE DUO BIGOUDEN CAR PLUSIEURS PROFESSIONNELS SERONT PRESENTS. DU COUP, ANTOINE SOLMIAC ET JULIEN GRIGNONPEAUFINENT « LE CELTIC TWO-MEN-SHOW ». ENTOURES DE LAURENT VERCAMBRE (LE QUATUOR), CEDRIC HUET (SON) ET DOMINIQUE TEUROIS (LUMIERES), ILS SE SONT POSES JUSQU’A DEMAIN, AU TRISKELL. À NOTER QU’ILS SERONT EN CONCERT LE 29 NOVEMBRE A ROSPORDEN.

images (17)images (18)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

images (16)

08 10 13 XVIème HLM 1871 Comédie Musicale, C.LEBOVITCH Graffeuse et les GIPSY KONG

Classé sous CAC HLM MANTES — SQUALE @ 16 h 21 min

images

 

NOTRE MENSUELLE EN DIRECT DU CAC REÇOIT CE SOIR LA COMEDIE MUSICALE « 1871″ DE SALVATORE BONOMO ET D’UNE PARTIE DES COMEDIENS DU SPECTACLE. DE CELINE LEBOVITCH GRAFFEUSE EN VISITE SUR LES MURS DU CAC. POUR FINIR LA SOIREE LES GIPSY KONG EN CONCERT.

 

Le pari lancé par Salvatore Bonomo de mettre en scène des amateurs sur le projet de Jean Rathgeber est ainsi réalisé. L’exposition des Amis de la Commune de Paris, dans le hall du centre associatif, permet aux spectateurs, plus de deux cents invités à cette représentation Exceptionnelle, de se familiariser avec cette période de l’histoire qui est souvent méconnue. Sur scène, des canons, pointés vers la salle, nous attendent.
Puis la belle énergie des interprètes nous met de suite dans l’effervescence de cette révolution.Une voix narrative apporte par moments
quelques compléments historiques, et pour la petite et la grande histoire, nous nous laissons porter par une musique accessible à tous les
publics, aux accents rock, et par des paroles qui disent la vie, l’amour, la mort… la Commune. Les corps se meuvent, glissent et dansent ; les voix sont puissantes et harmonieuses.
La scène est toujours pleine d’hommes et de femmes de tous âges. Des tableaux, mis en scène avec raffinement, s’y succèdent. Vous l’avez compris, ce spectacle est un vrai plaisir visuel et auditif où l’émotion nous étreint souvent. Quelques figures de la Commune émergent ici, comme Delescluze, qui symbolise les élus de la Commune, et Louise Michel. Mais tout comme pendant la Commune, ce sont aussi, et surtout, les hommes et les femmes du peuple de Paris qui font la révolution. Le rôle des femmes est particulièrement souligné : on les voit se fédérer en Union des femmes, porter les drapeaux rouges et ceux tricolores de la République, brandir des fusils au milieu des barricades  ; en ambulancières aussi… et mourir parmi les hommes !

Hormis la fin et son « deus ex machina  » qui bouscule quelque peu la vérité historique, tout est juste et crédible ; les auteurs ont su généralement éviter mièvreries et contre-vérités. Le tableau final clame : « Laissons grandir les enfants de demain !  » et s’achève donc sur une leçon universelle d’humanité. Cette comédie musicale sert la Commune et les communard-e-s, elle nous les fait connaître et sentir très proches de nous.

1871

Bonne nouvelle : vous pourrez, vous aussi, voir
ce spectacle les 18, 19 et 20 octobre 2013, dans
la salle Jacques Brel de Mantes-la-Ville.

MICHÈLE CAMUS

téléchargement (1)


1871, Paris un Peuple, avec la chorale ETCAETERA. Auteur, mise
en scène et décors : Jean Rathgeber ; compositeurs : Grégory
Bove, Yoann Lavenu, Salvatore Bonomo et Pierre Sarfati ; direction
artistique et mise en scène : Salvatore Bonomo ; chorégraphie
 : Nathalie Wallet.

Vendredi 18 et samedi 19 octobre, 20h30 ;

dimanche 20 octobre, 15h, à la Salle Jacques Brel, rue des Merisiers, 78711 Mantes-la-Ville.

Tarif réduit : 8 euros ; plein tarif :
13 euros ; réservations au 06 64 24 29 36 et au 01 34 77 93 36.
Exposition autour de la comédie musicale dès le jeudi 17 octobre.

images

  

Exposition de Céline Lebovitch

Date : 8 Octobre 2013 19:00 au 25 Octobre 2013 00:00
Détails:08 10 13 XVIème HLM 1871 Comédie Musicale, C.LEBOVITCH Graffeuse et les GIPSY KONG dans CAC HLM MANTES Expo%20Lebovitch
Vernissage mardi 8 octobre à 19h
Expo gratuite visible jusqu’au 25 octobre aux horaires d’ouverture 

Céline Lebovitch, 39 ans, artiste peintre autodidacte qui conjugue le sens, la matière et la couleur. La peinture est pour elle un moyen d’expression vital, libérateur, et d’un autre côté un enfermement, des paradoxes visibles et sensitifs ; des toiles qui ne laissent pas indifférent, qui amènent à la réflexion sur soi ou sur les autres, en somme des sentiments posés sur une toile, bruts ou subjectifs.

 

Mots-clés : , , , ,

EMISSION DU 01 10 13 LA CUMBIA MUSIQUE LATINO

Classé sous EMISSIONS — SQUALE @ 14 h 58 min

 

images

CE SOIR NOUS PARLERONS DE LA CUMBIA ORIGINAIRE INITIALEMENT DE LA GUINEE EQUATORIALE QUI EST ARRIVE SUR LES COTES D’AMERIQUE DU SUD AVEC CES BATEAUX QUI RAMENAIENT DANS SES CALES DES HOMMES ET DES FEMMES ARRACHES A LEURS TERRE POUR FINIR COMME ESCLAVES.
UN PEU D’HISTOIRE?….
LE MOT CUMBIA VIENDRAIT DE LA LANGUE BANTU DERIVANT DU MOT CUMBE, RYTHME ET DANSE DE GUINEE EQUATORIALE (AFRIQUE DE L’OUEST), PLUS PRECISEMENT DE LA ZONE DE MBATA. SELON GUILLERMO ABADIA MORALES, LE TERME DE CUMBIA A UNE RELATION AVEC LE MOT CUBAIN CUMBANCHA QUI SIGNIFIE FETE, PETIT ORCHESTRE. LA CUMBIA EST UN TERME QUI DESIGNE UNE MUSIQUE, UN RYTHME ET NON UN CHANT.
LA CUMBIA EST NEE DANS LA PARTIE HAUTE DE LA VALLEE DU FLEUVE MAGDALENA EN COLOMBIE DE L’EST DANS L’ESPACE GEOGRAPHIQUE APPELE DEPRESSION MOMPOSINA, PLUS PRECISEMENT DANS LA ZONE QUI CORRESPOND AU PAYS INDIGENE POCABUY.
LES ESCLAVES AFRICAINS DE CETTE REGION SE SONT SERVIS DE CHANTS NOMMES AREITOS, QUI SIGNIFIE DANSER EN CHANTANT, POUR CONTER L’HISTOIRE DE LEUR GROUPE ETHNIQUE ET DE FAITS DIGNES D’ETRE GARDES EN MEMOIRE. AINSI CES CHANTS ETAIENT UNE LEÇON HISTORIQUE QUE GARDAIENT EN MEMOIRE CEUX QUI L’ENTENDAIT.
LA CUMBIA EST UNE DANSE ET UN RYTHME ELABORES A TRAVERS TROIS CULTURES DIFFERENTES : LA CULTURE NOIRE AVEC L’APPORT DES ESCLAVES, BLANCHE AVEC LES ESPAGNOLS PRESENTS EN COLOMBIE ET INDIENNES. LA COLONISATION A EN EFFET PERMIS LE METISSAGE DE CES CULTURES.
LA PRESENCE DE CES ELEMENTS CULTURELS PEUT S’APPRECIER AINSI :
  • PRESENCE DE MOUVEMENTS CHARNELS, CARACTERISTIQUE DES DANSES D’ORIGINE AFRICAINE.
  • LES COSTUMES DE CETTE DANSE S’INSPIRENT DE CEUX DE LA CULTURE ESPAGNOLE, ET SONT TRES PROCHES DES HABITS DE L’ACTUEL FLAMENCO : JUPES LONGUES, DENTELLES, PAILLETTES, ETC., SANS OUBLIER L’INTENSE MAQUILLAGE DES FEMMES ET LEUR COIFFURE DE FLEURS. LES HABITS MASCULINS EUX SONT PLUS PROCHES DE CEUX UTILISES PENDANT LES ENCIERROS (TRADITION SELON LAQUELLE LES TAUREAUX SONT CONDUITS A TRAVERS LA VILLE JUSQU’AU TORIL AVANT LA CORRIDA), LES FETES DE SAN FERMINPAMPELUNE : CHEMISE ET PANTALON BLANC, UN FOULARD ROUGE PORTE AU COU ET UN CHAPEAU.
  • POUR CE QUI EST DE LA MUSIQUE, LES TAMBOURS SONT D’ORIGINE AFRICAINE, LES MARACAS, LES SIFFLETS ET LES FLUTES D’ORIGINE INDIENNE, TANDIS QUE LES CHANTS ET CHANSONS POPULAIRES VIENNENT DE LA POESIE ESPAGNOLE, BIEN QU’ADAPTEE A LA CUMBIA.
AU PANAMA, LA CUMBIA DATE DE L’EPOQUE COLONIALE ET A SON EPICENTRE DANS LES PROVINCES CENTRALES. LES DIFFERENTES DECLINAISONS REGIONALES ONT UNE DESCENTE DE LA COMPOSITION CHOREGRAPHIQUE ET MUSICALE PRINCIPALEMENT DE L’AFRIQUE. ILS FONT AUSSI REMARQUER L’INSTRUMENTATION ET DES PAS DE DANSE ORIGINAUX DE L’ESPAGNOL (L’ANDALOUSIE ET DE GALICE), ET DANS UNE MOINDRE MESURE A PARTIR AUTOCHTONES.
LE PROCESSUS QUI ONT FAÇONNE LA CULTURE ET LES PARTICULARITES DES CARAÏBES COLOMBIENNES A TRAVERS LES TROIS ASPECTS (HISPANIQUES, NOIRS ET INDIENS) DE LA PERIODE COLONIALE ESPAGNOLE JUSQU’A AUJOURD’HUI, A EGALEMENT EU LIEU DANS L’ISTHME. LA RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE PARLER DE LEUR APPARENCE A L’EPOQUE COLONIALE, DANS LA SOIREE LES FAMILLES CREOLES SE SONT REUNIS POUR RECITER DE LA POESIE ET JOUER DE LA MUSIQUE TYPIQUE DE L’ESPAGNE ET DE L’EUROPE, LES AUTRES NUITS, ILS AMENERENT LEURS ESCLAVES A JOUER LES TAMBOURS ET LES DANSES TRADITIONNELLES. PARMI SES FAVORIS DANSES AFRICAINES A ETE EL PUNTO, CETTE REPRESENTATION A CONSISTE EN DES MOUVEMENTS INTRINSEQUES ET ABDOMINALES ET UNE FEMME AFRICAINE DANSE SEULE. UNE AUTRE DANSE ETAIT LA CUMBIA, POUR CE COUPLE DE LA POINTE VERS LE CENTRE DE LA SALLE, LES HOMMES CONTRE LES FEMMES ET A ETE PROGRESSIVEMENT FORME UN CERCLE DE COUPLES. LE PAS DE DANSE DE L’HOMME ETAIT UNE SORTE DE BOND EN ARRIERE QUE LA FEMME A GLISSE VERS L’AVANT PORTANT UN CIERGE ALLUME DANS SA MAIN TENANT UN MOUCHOIR DE COULEUR TRES VIVANTE. EST EGALEMENT ENREGISTRE SUR LA DANSE DANS LA FETE RELIGIEUSE CELEBREE DANS LE MOIS DE MAI QUI AVAIT LE NOM DE « THE WAKE DE LA CROIX » ET LES GENS SE SONT RASSEMBLES POUR PRIER ROSAIRES, DES LITANIES SCANDE PUIS FORME UN CUMBIAS DE DANSE A COURU, IL EXISTE ENCORE AUJOURD’HUI DANS LES COMMUNAUTES INTERIEURES ET LA CAPITALE DU PAYS
AU PEROU, LA CUMBIA EST GENERALEMENT MEPRISEE PAR LES LIMENIENS. ELLE EST EN REVANCHE TRES APPRECIEE DANS LES CAMPAGNES ET PARMI LES CLASSES POPULAIRES.
images (1)
DEPUIS 2001, LA CUMBIA CHICHARRA DYNAMITE LES RYTHMES LES PLUS POPULAIRES D’AMERIQUE LATINE AVEC SES INFLUENCES ACTUELLES, SES COULEURS ANDALOUSES ET BALKANIQUES, ET SA PASSION POUR LES MUSIQUES URBAINES .
LE RESULTAT ? UNE MUSIQUE EXPLOSIVE ET SENSIBLE, UNE FETE GENEREUSE, PORTEE PAR UN GROUPE DE 11 MUSICIENS FRANÇAIS ET LATINOS, ET LEUR AMOUR DE LA SCENE, DE LA SUEUR ET DE LA DANSE… A LA FOIS CELEBRATION DE LA CUMBIA HISTORIQUE ET EXPLORATION FOISONNANTE- FUSIONNANTE DES PASSERELLES ENTRE L’AMERIQUE LATINE ET LA MEDITERRANEE. UN SHOW DANSANT, HUMIDE ET CUIVREE, A RETROUVER SUR SCENE ET SUR DISQUE DANS LEUR DEUXIEME ALBUM « SUDOR ».
images (2)
EL HIJO DE LA CUMBIA, ALIAS EMILIANO GOMEZ PRATIQUE LA CUMBIA NEW ROOTS. CE VETERAN DE LA SCENE ARGENTINE DEPUIS SON 1ER ALBUM, FREE STYLE DE RITMOS A USE BIEN DES DANCEFLOORS. SA RECETTE : UNE FUSION HIP HOP ET DANCE-HALL EN ETIRANT, MALAXANT CETTE CUMBIA ACCUSEE PAR BEAUCOUP EN ARGENTINE, D’ETRE UNE MUSIQUE D’IMMIGRES !
 
14 EME FESTIVAL VILLES DES MUSIQUES DU MONDE11 OCTOBRE AU 10 NOVEMBRE 2013SEINE-SAINT-DENIS – PARIS
CONTACT PUBLIC 01 48 36 34 02 - INFO@VILLESDESMUSIQUESDUMONDE.COM- WWW.VILLESDESMUSIQUESDUMONDE.COM 
 
 BALS – CONCERTS – ATELIERS – CROISIERE MUSICALE – TOURNOI DE FOOT EN MUSIQUE 
 
 
LA COLOMBIE A L’HONNEUR !
 
11 OCTOBRE TOTO LA MOMPOSINA - 
DERNIERE INFO !! TOTO RECEVRA LE LATIN GRAMMY AWARD FOR EXCELLENCE LE 22 NOVEMBRE.
POUR LA 1ERE FOIS EN FRANCE LOS HIJOS DE MAMA CUMBE, LES MAITRES DE LA CUMBIA POUR 3 CONCERTS EVENEMENTS – 1ER CONCERT LE 12 OCTOBRE.
 
 
 
 
 BONJOUR, J – 17 AVANT LE LANCEMENT DE CETTE 14 EME EDITION.MERCI DE ME FAIRE SAVOIR SI VOUS SOUHAITEZ NOUS REJOINDRE.UN GRAND MERCI POUR VOTRE SOUTIEN ! A BIENTOT ! CLAIRE 
 
LA COLOMBIE EST A L’HONNEUR DANS UN EFFET MIROIR DE CE QUI SE JOUE LA-BAS ET ICI. LE FESTIVAL JOUE LE PARALLELE POUR DECOUVRIR, ECOUTER, S’INTERROGER, ET PEUT-ETRE MIEUX COMPRENDRE UN PAYS DONT LE VISAGE NOUS PARVIENT DE MANIERE SOUVENT ESCAMOTEE. LA VITALITE ARTISTIQUE FAIT DE CE PAYS D’AMERIQUE DU SUD, L’UNE DES PLAQUES TOURNANTES DE LA CREATION MUSICALE INTERNATIONALE. L’INCROYABLE METISSAGE AUX MULTIPLES INFLUENCES, LA DYNAMIQUE DE DIALOGUE ET D’ECHANGE QUI NAIT DES DIFFERENTS GROUPES DE COMMUNAUTES, N’Y SONT PEUT ETRE PAS TOUT A FAIT ETRANGERS. TOUTE RESSEMBLANCE ENTRE CETTE RICHESSE PLURICULTURELLE, COMPLEXE, ET LA SITUATION DE NOS CONTREES RAPPROCHEES N’EST EN AUCUN CAS FORTUITE…
LES MAITRES DE LA CUMBIA, ISSUS DE TRADITIONS MUSICALES ANCESTRALES, CROISERONT L’EFFERVESCENCE DE LA SCENE ACTUELLE ET LA CREATION DE LA JEUNE GENERATION D’ARTISTES COLOMBIENS PRESENTS EN FRANCE, DANS UN FABULEUX MELANGE DE TRANSMISSION ET DE METISSAGES INDIGENE, AFRICAIN ET EUROPEEN.
 
EN OUVERTURE DE FESTIVAL ! VENDREDI 11 OCTOBRE, LA REINE DE LA CUMBIA COLOMBIENNE TOTO LA MOMPOSINA. DERNIERE INFO !! TOTO RECEVRA LE LATIN GRAMMY AWARD FOR EXCELLENCE LE 22 NOVEMBRE. UN NOUVEL ALBUM A VENIR …
 
SAMEDI 12 OCTOBRE: LA CANAL’ CADE, CROISIERE MUSICALE SUR LE CANAL DE L’OURCQ, DE PARIS A AUBERVILLIERS AVEC LES MAITRES DE LA CUMBIA POUR LA 1ERE FOIS EN FRANCE LOS HIJOS DE MAMA CUMBE ( QU’ON RETROUVERA LES 18 ET 19 OCTOBRE A PIERREFITTE ET BAGNOLET )
EMBARQUEMENT AU SON DES FANFARES ET PERCUSSIONS AVEC A L’ARRIVEE UN CONCERT EVENEMENT.
« LOS HIJOS DE MAMA CUMBE » (LES FILS DE LA MERE CUMBIA) REUNIT POUR LA PREMIERE FOIS LES VOIX DES MAITRES LES PLUS RECONNUS, PETRONA MARTINEZ, LIDIA MONTERO, JUANCHO FERNANDEZ : CHANTEUSES, CHANTEURS ET INSTRUMENTISTES DE RENOM, AMBASSADEURS DU GENIE MUSICAL DE LA CUMBIA,  ET LA JEUNESSE PORTEUSE DE LA TRADITION DE LA CUMBIA; LE GENRE MUSICAL COLOMBIEN PAR EXCELLENCE. DANSE ET RYTHMES ELABORES A TRAVERS CES TROIS COMPOSANTES: INDIENNE, NOIRE ET HISPANIQUE AINSI REUNIES A TRAVERS LES FLUTES GAÏTAS, LES TAMBOURS ET LES MELODIES POUR TRANSMETTRE LE VIRUS AUX GENERATIONS EN QUETE DE RACINES ET DE LIBERTE. CE PROJET A ETE LANCE PAR TATO MARENCO QUI APPARTIENT A CETTE NOUVELLE GENERATION DE MUSICIENS QUI SE PREOCCUPE DE L’HERITAGE MUSICAL LAISSE PAR LES ANCIENS. C’EST SUR CETTE BASE QUE LE PERCUSSIONNISTE A VOULU INITIER CE PROJET DES FILS DE LA CUMBIA. UN HOMMAGE APPUYE  AU COMPOSITEUR GABRIEL SEGURA, MAITRE INCONTESTE D’UNE POESIE ORALE, GRAND ALCHIMISTE DE LA DECIMAS, CETTE STROPHE DE DIX VERS ET DE HUIT SYLLABES, FAISANT SONNER LES RIMES CONSONANTES, SAVEUR SUBTILE DE LA CUMBIA DE LA COTE CARIBEENNE COLOMBIENNE.
 
CLOTURE DE FESTIVAL ELECTRO LE 10 NOVEMBRE, AVEC LE DJ TRES EN VUE DE LA SCENE SUD AMERICAINE EL HIJO DE LA CUMBIA ET D’AUTRES HERITIERS DU GENRE VENUS DE DANEMARK, COPIA DOBLE SYSTEMA
 
LE « NEUF 3 CUMBIA », VOUS EN ETES ? LE FESTIVAL MET EN ORBITE SA NOUVELLE FANFARE OUVERTE A TOUS ET DEDIEE A LA CUMBIA MELANT CUIVRES ET PERCUSSIONS TRADITIONNELLES.
 
« LA CITE DES MARMOTS » SPECIALE COLOMBIE. LE CHŒUR DES ECOLIERS A AUBERVILLIERS SERA REUNI AUTOUR DU REPERTOIRE D’ANTONIO RIVAS ET DU REGISTRE MUSICAL TRADITIONNEL VALLENATO.
 
 
VILLES DES MUSIQUES DU MONDE, C’EST AUSSI …
 
UN MONDE DE BALS, PARQUETS EN SCENE SAINT DENIS - DES BALS AUX RYTHMES CHALOUPES DES QUATRE COINS DE LA PLANETE DONNENT LE TEMPO DE CETTE EDITION. VILLES DES MUSIQUES DU MONDE DRESSE UN GIGANTESQUE PARQUET POUR S’ADONNER AVEC JOIE A LA SALSA, A LA RUMBA, AU TANGO, A LA CUMBIA … DANSER HIP HOP OU BENINOIS …AVEC EN AVANT-GOUT DE CHAQUE RENDEZ-VOUS, STAGES DE DANSE, ATELIERS DE CUISINE OU PROGRAMMATION DE FILMS…
DES FIGURES INCONTOURNABLES DE LA DIASPORA MUSICALE. IDIR,  LE 93 SUPER RAÏ BANDFATOUMATA DIAWARAMAMANI KEITA, GNAWA DIFFUSION, SAMIRA BRAHMIA …
LA MI-TEMPS DU FESTIVAL TOURNOI DE FOOT EN MUSIQUE.- DES RENCONTRES FAÇON «SPEED FOOTING», AU SON DES FANFARES 93 SUPER RAÏ BAND, NEUF 3 CUMBIADANS UN DOUX MELANGE INTER GENERATIONNEL ENTRE MORDUS DU BALLON ET AMATEURS, FILLES, GARÇONS, UNE CINQUANTAINE DE JEUNES DE VILLES PARTICIPANTES DU FESTIVAL. SONT INVITES A CE GRAND TOURNOI DE FOOT TOUS LES ACTEURS LOCAUX QUI LOCALEMENT MOUILLENT LE MAILLOT !  LA SOIREE SE POURSUIVRA AUTOUR D’UN GRAND « ASADO » ARGENTIN PUIS DANS LA SALLE DE BOXE MYTHIQUE D’AUBERVILLIERS « BOXING BEATS » DETOURNEE POUR L’OCCASION POUR ACCUEILLIR LES GROUPES BARBUSSE CAFE ET TEMENIK ELECTRIC.
DES ACTIONS ARTISTIQUES PORTEES PAR UN RESEAU ENGAGE TOUTE L’ANNEE- STAGES D’INITIATION A LA DANSE, DE CUISINE, FABRIQUES ORCHESTRALES, LECTURES, CONFERENCES, CINE-RENCONTRE, APERO MUSICAL, OU ENCORE POUR LES PLUS PETITS GOUTER-DANSANT A VIVRE EN FAMILLE … DE NOMBREUSES INITIATIVES: ATELIER REPORTER : LA PAROLE EST DONNEE A DES JEUNES DE SEINE-SAINT-DENIS QUI DEVIENNENT REPORTERS SUR LE FESTIVAL. DANS LES RESIDENCES SOCIALES D’AUBERVILLIERS ET DANS LES QUARTIERS DE BLANC-MESNIL,…LES PLUS PETITS NE SONT PAS OUBLIES… ATELIER DE DANSE, STAGES DE CIRQUE, DE PERCUSSIONS…
 
POUR SON EDITION 2013, LE FESTIVAL VILLES DES MUSIQUES DU MONDE PREND DELIBEREMENT LES ACCENTS DE LA FETE PENDANT QUATRE SEMAINES DANS 14 VILLES DE SEINE-SAINT-DENIS ET A PARIS, COMME UN COUP DE PIED A LA MOROSITE AMBIANTE ! L’ENVIE D’ABORDER LE MONDE AUTREMENT AVEC AU PROGRAMME DES BALS, DES CONCERTS, DES ATELIERS, UNE CROISIERE MUSICALE SUR LE CANAL DE L’OURCQ ET MEME UN TOURNOI DE FOOT EN MUSIQUE !
ICI PAS DE FRONTIERES ! LE FESTIVAL CREE EN SEINE-ST-DENIS CONSTRUIT AU TRAVERS DE SA PROGRAMMATION UNE GEOGRAPHIE QUI SE JOUE DES FRONTIERES ET REINVENTE UNE CARTOGRAPHIE MUSICALE PORTEUSE D’ENGAGEMENT DANS LE DEPARTEMENT ET A PARIS. 14 EME FESTIVAL VILLES DES MUSIQUES DU MONDE ! CA SE PASSE A  AUBERVILLIERS, BAGNOLET, BOBIGNY, BONDY, EPINAY-SUR-SEINE, LA COURNEUVE, LE BLANC-MESNIL, LE BOURGET, MONTREUIL, PIERREFITTE SUR SEINE,PARIS, SAINT-DENIS, SEVRAN, VILLETANEUSE

CA BOOSTE FAIT RELACHE A PARTIR DU 25 06 RETOUR LE 01 10 13

Classé sous ҪA BOOSTE SOUS LES PAVÉS — SQUALE @ 13 h 56 min

 

autocollant-1-copie

 

 

 

DURANT LES MOIS DE JUILLET AOUT ET SEPTEMBRE

ÇA BOOSTE FAIT RELACHE VOUS NOUS RETROUVEREZ

LE 01 OCTOBRE AVEC UNE EMISSION SUR LA CUMBIA

DANSE LATINO ET SON FESTIVAL. SEUL LE CSPB

ASSURERA SES EMISSIONS LE DERNIER MARDI DU

MOIS.  

 

 

D’ICI LÀ LES LUTTES CONTINUENT.

 

antifa 

 

   

CSPB (COMITE DE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE BASQUE) 28 08 13

Classé sous CSPB — SQUALE @ 13 h 35 min

DERNIER MARDI DU MOIS MALGRE L’ETE LE CSPB EST SUR LES ONDES DE LA PLUS BELLE ET REBELLE DES RADIOS. 

 

images bandeau new

 

 

INFOS SUR LE CONFLIT, LES PRESOS,

Liste des prisonnières et prisonniers politiques basques

oOo

« MAITE DUGUNAGATIK LAN EGITEKO, AMETSAK GAUZATU DAITEZEN BORROKATZEKO ETA HORREKIN GUZTIORREKIN ETORKIZUN LIBRE, GORRI ETA ASKOTARIKOA EGUNEN BATEAN ERDIESTEKO, ADOREA BESTERIK EZ DIOGU ESKATZEN URTE BERRIARI. »
URTE BERRI, GORRI,BERDE ETA ZURI ON GUZTIOI!

textera.jpg

02mapadeladispersion.jpg

askatasuna1.gif eppk.jpg estatuspolitikoaorain.jpgetxerat.gificogestoras.gifaskatasunalogo.gif
- STATUT POLITIQUE :

- Non à la torture et aux traitements cruels : Non à l’isolement et non aux raclées!

- Droit à la santé : liberté pour les prisonniers souffrant des maladies graves.

- Droit à la communication : pas d’intervention et pas de limitation !

- Droit à la langue : Droit de vivre en euskara.

- Droit à l’éducation : non aux obstacles pour pouvoir étudier.

- Droit au regroupement en Euskal Herria.

- Droit à s’organiser.

- Reconnaissance de l’interlocution.

- Droit à avoir des contacts avec les différents agents.

- Droit à prendre part dans tous les débats et accords politiques.

posterpresos.jpg

PRISONNIER(E)S POLITIQUES BASQUES DANS L’ETAT FRANÇAIS      (janvier 2012)

Elles et ils sont 513 dispersés à la même date dans les prisons de l’état espagnol.

CSPB (COMITE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE BASQUE) 30 07 13

Classé sous CSPB — SQUALE @ 13 h 22 min

RETROUVONS LE CSPB POUR UNE INFO MILITANTE SUR LE CONFLIT QUI OPPOSE UN PEUPLE, A QUI ON A VOLE SES DROITS ET DE L’AUTRE, DEUX ETATS QUI FORT D’UNE PSEUDO LEGITIMITE DEMOCRATIQUE, REFUSE LE DIALOGUE ET FONT MONTRE D’UNE REPRESSION ACHARNEE.

Triptyque du Cspb

Qu’est-ce que le Comité de Solidarité ave le Peuple basque sur Paris ?

Dans les années 1980, des militants attachés aux valeurs de liberté et de démocratie s’organisaient à Paris pour apporter un soutien politique et matériel aux prisonniers et réfugiés politiques basques. De cet héritage est né, en 1990, le Comité de Solidarité avec le Peuple Basque.

Depuis, le CSPB s’est efforcé de porter la voix de ceux qui, malgré des années de répression, poursuivent toujours leur rêve de voir un Pays basque libre. Cela passe notamment par l’organisation de soirées de soutien, de débats ou de projections afin de faire connaître la réalité que vit le peuple basque. De la même façon, nous publions régulièrement des informations sur notre blog, nous publions un bulletin d’information en vente sur nos tables de presse et nous animons des émissions de radio en langues basque, castillane ou française.

Aussi, le CSPB participe à l’organisation de nombreux évènements aux côtés d’autres associations ou mouvements politiques car, pour nous, l’internationalisme est un principe encore bien vivant. La lutte de libération nationale et sociale basque ne s’est jamais considérée comme isolée des autres luttes, menées par d’autres peuples.

Enfin, nous continuons et nous continuerons à revendiquer le droit à l’autodétermination pour le peuple basque comme clé d’une résolution du conflit politique que connaît le Pays basque. Avec, dans un premier temps, la libération de l’ensemble des prisonnières et prisonniers politiques basques.

Pour en savoir plus sur nos activités ou nous rejoindre, n’hésitez pas à nous contacter par courrier postal ou électronique.

 

 

 

                                                         

C.S.P.B

independentzia 4x5 180 dpi cmjn Fo

21, ter  rue voltaire

75011 paris

comite_basque@yahoo.fr

http://cspb.unblog.fr

 

Le cspb sur les ondes

radio pays – txalaparta irratia

en euskara et castillan

93.1 FM / Mardi 21h-00h et mercredi 13h-18h

radio libertaire – ca booste sous les pavés

en FRANCAIS

89.4 FM / Dernier mardi du mois 22h30-00h30 et 3eme jeudi du mois 18h30-19h30

 

Le Pays basque est une nation, définie en partie par le patrimoine commun que constitue la langue basque, l’euskara, vieille de plus plus de 5000 ans. Est ainsi considéré comme Basque, euskaldun, celui qui possède la langue basque, en dehors de toute considération ethnique. C’est autour de ce principe que s’est forgé le concept politique d’une nation basque, à l’identité culturelle affirmée. Si la défense de cette identité propre a toujours existé en Euskal Herria, notamment à travers de nombreux conflits armés et l’attribution de pouvoirs spécifiques aux provinces basques, la fin du XIXe siècle a vu la théorisation du Zazpiak bat que l’on pourrait traduire par « les Sept provinces font Une ». Ainsi, les trois provinces sous domination française (LapurdiNafarroa Beherea et Xuberoa) et les quatre provinces sous domination espagnole (Nafarroa, Araba, Bizkaia et Gipuzkoa) conscientisaient leur appartenance politique à un même ensemble culturel.

Rapidement, des structures politiques (Parti Nationaliste Basque, PNV) ou syndicales (Eusko Langileen Alkartasuna, ELA) voient le jour pour traduire la volonté d’émancipation ressentie par des nombreux citoyens basques. Tout aussi rapidement, une partie des militants exprime le besoin et, surtout, la nécessité, de lier la « classique » émancipation nationale à une « révolutionnaire » émancipation sociale. C’est notamment la création, en 1930 et en opposition avec la démocratie chrétienne prônée par le PNV, d’une organisation politique se réclamant des valeurs indépendantistes et socialistes : Eusko Abertzale Ekintza (Acción Nacionalista Vasca, ANV). La gauche abertzale (patriote) était née.

Pendant la guerre civile, la résistance héroïque des gudari (combattants) face à la barbarie fasciste se symbolisera, le 26 avril 1937, dans le martyr de la petite ville de Gernika, peint plus tard par Pablo Picasso. Cette résistance continuera en exil après la défaite républicaine, au sein de la Résistance française au cours de la Seconde guerre mondiale, par l’existence d’un gouvernement basque en exil (où PNV et ANV cohabitent), mais aussi par une importante résistance intérieure. Parmi les organisations de résistance du mouvement patriote basque, se créée en 1959, Euskadi Ta Askatasuna (ETA).

Pratiquant la lutte armée, se référant au socialisme et à l’indépendantisme, ETA va prendre une part active à la lutte contre le franquisme, en exécutant notamment Luis Carrero Blanco, successeur désigné de Franco, mais également en harcelant les forces de répression espagnoles sur le territoire basque.

Après la « transition démocratique » initiée par le roi Juan Carlos, adoubé par le dictateur fasciste peu avant sa mort, le combat pour l’indépendance et le socialisme enEuskal Herria continue pour la gauche abertzale. Ce courant politique s’engage en particulier contre l’adoption de la nouvelle Constitution. Cette dernière sera refusée par référendum au sein de la Communauté Autonome Basque (CAB). Quant à lui, le PNV s’accommode parfaitement du Statut de Guernica en gérant pendant plus de 30 ans la CAB, tandis que la droite s’empare de la Navarre, cette dernière province formant une communauté autonome distincte.

En Hegoalde (Pays basque sud), l’Etat espagnol accentue la répression militaire, s’inspirant directement des pratiques de la dictature franquiste : des centaines d’incarcérés (plus de 700 à l’heure actuelle, partagés entre les prisons françaises et espagnoles), des militantes et militants torturés dans les geôles de la Guardia civil, des arrestations et un harcèlement incessants.

Sur le terrain politique aussi, la répression s’active pour mettre à mal la résistance basque,
celle-ci progressant année après année dans la construction populaire d’un Etat basque socialiste. C’est ainsi que depuis 2002, une loi existe afin d’interdire les organisations patriotiques basques au prétexte d’une collusion avec ETA. Batasuna, ANV, le Parti Communiste des Terres Basques (EHAK), Segi (organisation de jeunes), Askatasuna (soutien aux prisonniers), Egin (quotidien indépendantiste) vont ainsi se voir interdire et leurs militants incarcérés.

En 2011, après qu’ETA ait déclarée un   cessez-le-feu permanent, général et vérifiable, puis un arrêt définitif de ses activités armées, la gauche abertzale tente d’initier un nouveau processus politique en créant un nouveau parti, Sortu, immédiatement interdit. En réaction, elle décide de s’unir avec d’autres forces pour former la coalition Bildu à l’approche des élections municipales. Celle-ci obtient plus de 310 000 voix ! Elle devient la première force politique en Pays basque sud en nombre d’élus ! L’alliance est élargie en novembre à l’occasion des élections législatives lors desquelles la nouvelle coalition Amaiur emporte plus de 333 000 voix !

Ainsi, le mouvement patriote basque voit une traduction institutionnelle de ses combats quotidiens. Parce qu’en Pays basque, la libération nationale et la transformation sociale se construisent au quotidien, à travers une scène culturelle, associative et politique alternatives.

Aujourd’hui, il faut imposer aux Etats français et espagnol la résolution du conflit basque : par la libération des prisonniers politiques et la  reconnaissance du droit à l’autodétermination du Peuple basque !

 

antifa

 téléchargement

 

 

 

 

 

 

 

images chat 2

 

 

CSPB (COMITE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE BASQUE) 25 06 13

Classé sous CSPB — SQUALE @ 12 h 50 min

DERNIER MARDI DU MOIS ÇA BOOSTE Vs CSPB VOUS RELATE L’INFO D’EUSKAL HERRIA,  LE SORT DES PRESOS ET L’AVANCÉE DE LA RÉSOLUTION DU CONFLIT. AU SOMMAIRE.

 

 http://cspb.unblog.fr

 

ENCORE DES VIOLENCES À LA PRISON DE SEYSSES

3062013

Transmis par

Ipar Euskal Herriko ETXERAT Pays Basque nord

 Lundi dernier 27 mai, à la suite d’une discussion avec une surveillante, Itziar Moreno (originaire de Bilbo) a été jetée au sol, frappée, menottée et emmenée très violemment au mitard où elle a été condamnée à passer 25 jours. Cette nouvelle agression faisant suite à de nombreuses tensions et provocations de la part de la prison, Itziar est entrée en grève de la faim.

 Deux jours plus tard, mercredi 29, après avoir été emmenée à l’infirmerie de la prison, sa cellule étant dépourvue de papier hygiénique, elle a demandé à pouvoir en emporter un rouleau. Les surveillants ont refusé, et une nouvelle discussion s’est à nouveau terminée par un tabassage d’Itziar.

 En solidarité avec elle, les trois autres prisonniers politiques basques de Seysses sont également entrés en lutte, demandant à ce qu’elle sorte du mitard et à ce que les tensions cessent immédiatement. Oihana Garmendia, qui se trouve dans une autre partie de la prison, est également entrée en grève de la faim le 27 mai. Elle a cessé cette grève après 6 jours pour des raisons de santé, et refuse maintenant les plateaux de la prison, de même que Julen Mujika. Ruben Riveiro est également en grève de la faim depuis vendredi 31 mai.

 Nous rappelons que les incidents sont fréquents dans cette prison, et que les prisonniers basques y sont souvent obligés de mener des luttes extrêmes simplement pour faire respecter leurs droits essentiels, comme cela a été le cas de Xabier Aranburu il y a à peine quelques semaines. Nous dénonçons fermement ces violences. Nous exigeons qu’Itziar Moreno sorte du mitard et que les droits de l’ensemble de nos parents et amis prisonniers soient enfin garantis et respectés.

 

Le 18 mai, prenons la place! Plazara!

18052013

Le mouvement Herrira a présenté samedi dernier au kiosque de Bayonne les mobilisations « plazara » (« prenons la place ») aujourd’hui  18 mai  dans toutes les villes et villages du Pays basque.

Plus de 250 lieux avaient organisé cette action l’année dernière. En Pays basque nord, 8 rendez-vous sont d’hors-et-déjà fixés cette année: Saint-Jean-de-Luz, Ordiarpe, Ascain, Cambo-les-Bains, Biarritz, Saint-Palais, Baigorry et Urrugne.

Le 18 mai, prenons la place! Plazara! dans Cspb plazara-paris-18-mai-2-300x225

A Paris  nous étions rassemblés Place St Michel à 200 mètres du palais de justice.

plazara-paris-18-mai-1-300x225 dans Prisonnier(e)s politiques basques

 

Texte complet de la présentation ci-dessous:

Un an et demi est passé depuis la conférence internationale d’Aiete et l’arrêt définitif des actions armées de ETA. D’un côte nous pouvons souligner l’immobilisme des Etats français et espagnol. Et plus que de l’immobilisme, nous avons hélas assisté ces dernières semaines à des événements graves, qui ont eu lieu plus particulièrement dans des prisons françaises. Nous parlons de la situation de Xabier Aranburu lorsqu’il était au mitard, de l’état de santé aggravé d’Ibon Fernandez et, comment ne pas en parler, du décès de Xabier Lopez Peña. Ces situations sont inadmissibles et ne peuvent se reproduire.

Par ailleurs, la société civile du Pays basque s’organise pour que le processus avance. Une majorité de cette société désire la paix en Pays basque. C’est dans ce contexte que Herrira est née. Ce mouvement travaille pour le retour des réfugiés et des prisonniers politiques basques, et créer une dynamique autour de ces revendications. Le retour des réfugiés et des prisonniers est la clé du processus. Les réfugiés et les prisonniers politiques basques sont les conséquences directes du conflit qu’a subit le Pays basque ces 50 dernières années. Il est par conséquent logique qu’en donnant une alternative a ces conséquences le processus pourrait avancer.

C’est dans ce sens que travaille Herrira, et sa méthode est le rassemblement des forces. Rassembler les forces pour le respect des droits des prisonniers et des réfugiés politiques basques. Rassembler les forces pour les Droits de l’Homme, la résolution et la paix.

Comme nous l’avons dit auparavant la société s’organise. Le forum organisé à Bayonne par Bake bidea ou le forum social de mars dernier en Pays basque sud en sont d’illustres exemples.

Tous ces exemples viennent prouver la volonté de la société basque. Une envie d’aller de l’avant. Il en va de la responsabilité de tous et de toutes de travailler dans ce sens.

Les deux dernières mobilisations de Herrira en sont aussi les exemples les plus représentatifs.

Au lendemain des mobilisations de Bayonne et de Bilbao, Herrira trouvait très important de rassembler toutes les forces réunies et de les re-localiser. La participation de toutes et de tous est indispensable pour faire avancer le processus de paix. Il est par conséquent primordial de travailler village par village, quartier par quartier. Nous devons prendre les places des villages. C’est dans ce sens que les actions “prenons la place” on été pensées. Nous espérons qu’avec ces actions nous allons rassembler tous les citoyens sensibles aux droits des prisonniers et des réfugiés basques, tout citoyen sensible au processus de paix: Droits de l’homme, résolution, paix.

Résistance populaire à Ondarroa

13052013

Comme il y a quelques semaines à Donostia, le peuple basque se mobilise pour empêcher l’arrestation d’une militante indépendantiste basque, Urtza Alkorta, condamnée à 5 ans de prison. Dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 mai, la police autonome « basque » a approché à plusieurs reprises l’Aska Gunea (lieu libre) où se trouve Urtza. Une alarme appelant la population à protéger celle-ci a alors retentit, des centaines de personnes convergeant vers un même point, vers une même idée, celle de la solidarité.

 

independentzia 4x5 180 dpi cmjn Fo

 

 

téléchargementETA gr

XVème HLM AVEC « A CHACUN SON CIRQUE » ET GERAUD BASTAR 11 06 13

Classé sous CAC HLM MANTES — SQUALE @ 12 h 26 min

POUR CETTE QUINZIEME EDITION EN DIRECT DU CAC DE MANTES LA JOLIE. NOUS RECEVONS L’ASSO « A CHACUN SON CIRQUE » ET GERAUD BASTAR DU LABEL SIRVENTES. TOUJOURS AVEC LE CONCOURS DU CAC G.BRASSENS, PLUS PARTICULIEREMENT J.P POUR SA DISPONIBILITEE ET SON PROFESSIONALISME SANS OUBLIER SANDRA PAR SA BONNE HUMEUR COMMUNICATIVE ET SA PRESENCE . ENCORE UNE FOIS MERCI A EUX.

ALORS CETTE ASSO « A CHACUN SON CIRQUE »  ET LE FESTIVAL « CONTENT POUR RIEN » QUI SONT ILS? CAR ILS EN SONT A LEUR 5ème EDITION.

C’est reparti pour un tour !

L’ASSOCIATION «A CHACUN SON CIRQUE» EST HEUREUSE DE VOUS ANNONCER QUE LE FESTIVAL «CONTENTPOURIEN» EST DE RETOUR POUR SA CINQUIEME EDITION !
MOTIVE PAR LA VOLONTE DE DEVELOPPER LA CULTURE SOUS TOUTES SES FORMES AUPRES DE LA POPULATION LOCALE ET DE PERMETTRE SON ACCES A TOUS, LE FESTIVAL «CONTENTPOURIEN» EST DEVENU AU FIL DE SES EDITIONS UN EVENEMENT CULTUREL INCONTOURNABLE AU SEIN DU TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION DE MANTES-EN-YVELINES (CAMY).
POUR CETTE CINQUIEME EDITION, LA FORMULE RESTE INCHANGEE : LE FESTIVAL «CONTENTPOURIEN» SE DEPLACE PENDANT UNE SEMAINE (DU 22 AU 27 JUIN 2013) DANS DIFFERENTS LIEUX CULTURELS ET ECOLES DE LA CAMY OU SERONT PROPOSES CONCERTS, SPECTACLES D’ARTS DE RUE ET EXPOSITIONS. LE FESTIVAL S’INSTALLE ENSUITE AU PARC DES EXPOSITIONS DE MANTES-LA-JOLIE (28 ET 29 JUIN) POUR DEUX JOURS DE FESTIVITES EN PLEIN AIR DANS UN CADRE DECORE POUR L’OCCASION.
LOIN DE LA VISION MERCANTILE DES GROS EVENEMENTS ESTIVAUX, LE FESTIVAL «CONTENTPOURIEN» REVENDIQUE SA DIFFERENCE EN PROPOSANT UNE PROGRAMMATION ORIGINALE, ECLECTIQUE ET DE QUALITE, ACCESSIBLE A TOUS, A DES TARIFS RAISONNABLES ET DANS UNE AMBIANCE AMICALE ET FAMILIALE.
QU’ATTENDEZ-VOUS POUR ETRE CONTENT POUR RIEN ??!
claque-tes-bretelles.mediumfred-piquet.big
 
 
 
 
 
 
drapeau FA
 
 
 
images (1)
 
 
EN SECONDE PARTIE D’EMISSION NOUS RENCONTRERONS GERAUD BASTAR ETSON TMBRE DE VOIX TOUT DROIT SORTIE DE LA FORGE.
AINSI QUE THIERRY DU LABEL SIRVENTES QUI SUIT GERAUD.
GERAUD BASTAR & LUX BAS-FONDS
« LA FORGE » -
(SIRVENTES/L’AUTRE DISTRIBUTION)
TOUT DROIT SORTI DE LA FORGE INTERIEURE DE GERAUD BASTAR, UN ALBUM BRUT ET INCISIF, A L’AME LIBERTAIRE…
« LA FORGE », C’EST UNE CHANSON ROCK EN FUSION, RYTHMEE PAR LA BATTERIE DE FERRAILLES, L’ALLIAGE DE DEUX GUITARES PUISSANTES ET LES PULSATIONS GRAVES DE LA CONTREBASSE. UN COMBO ROCK SUR LEQUEL VIENNENT SE GREFFER LA VIELLE ET L’ACCORDEON, POUR UN METISSAGE SONORE EXPLOSIF!
« LA FORGE », C’EST AUSSI LA VOIX DE GERAUD BASTAR, TRUBLION DU ROCK ALTERNATIF, BETE DE SCENE A LA VOIX DE FEU…
… ET L’ECRITURE PUISSANTE ET ROMANTIQUE DE NADEGE PRUGNARD SUR PLUSIEURS TITRES DE L’ALBUM.
APRES BARONS DU DELIRE, YOGHOURT DOGS BAND ET GERAUD LE GROUPE, CE QUE VEUT FORGER GERAUD AUJOURD’HUI C’EST GERAUD BASTAR , ETRE ARTISAN DE SA LIBERTE D’ARTISTE, RENOUER AVEC LE MARTEAU ET L’ENCLUME « D’HEPHAÏSTOS »A L’AIDE D’UN STYLO, D’UN MICRO ET D’UNE TELECASTER, CONVOQUER « L’ESPACE TRAGIQUE ET SONORE DE LA FORGE» COMME PUISSANCE ROCK « ET SE FOUTRE DE SAVOIR SI C’EST PRIS POUR DE L’ART OU DE L’ARTISANAT OU UN TROP PLEIN D’EGO POURVU QUE NOM DE DIEU IL REDONNE A QUELQUES CŒURS LE BESOIN DE REVER ! » (GERAUD BASTAR)
LE MARTEAU DU MUSICIEN FRAPPE ET CREE, AUSCULTE CE QUI SE PASSE A L’INTERIEUR, DANS LA PROFONDEUR DE L’ETRE. BRUITS D’ENCLUME, PERCEUSE A COLONNE, SCIE A METAUX, MARTEAU PILON, SOUFFLET DE FORGE, MEULEUSE, METAL EN FUSION ET TOUS LES BRUITS LIES A L’USINAGE, AU MONDE OUVRIER, A L’ARTISAN QUI TORD LA MATIERE … CONSTITUENT LES BASES ORGANIQUES ET RYTHMIQUES DE SON DERNIER PROJET : « LA FORGE ».
7419450590_89a5900a99_z1-37323c7688ac97344391bf7ce6e10c4f-524x350-75-nocropGERAUD-BASTAR-LUX-BAS-FONDS-ea1744bcfd6d00a77f79c97799c8029d-497x350-75-nocrop
 
 
 
 
 
 
 
 

QI GONG « LES TEMPS DU CORPS » 04 06 13

Classé sous EMISSIONS — SQUALE @ 0 h 39 min

images

SUIVRE LA VOIE DU MILIEU

 

 

siteon13

 

 

 

ÇA BOOSTE VA S’ENGAGER SUR LES CHEMINS QUI MËNE A L’EQUILIBRE INTERIEUR . POUR CETTE EMISSION NOUS RECEVRONS DES PERSONNES PRATIQUANT ET PROFESSANT LE QI GONG  OU SES DIFFERENTES TECHNIQUES. POUR CE FAIRE NOUS NOUS SOMMES ENTOURES DE

Frédéric Vernay

Explorateur polaire diplomé d’état en karaté, Frédéric Vernay se passionne de Qi Gong depuis 2004. Il est diplomé des Temps du Corps ainsi que de la Fédération de Qi Gong et Arts Énergétiques. Professeur de trapèze volant dans une école nationale de cirque.

Cours

 

Chrystel Herbeaux Del Pino

Diplômée de l’école des Temps du Corps et de la FEQGAE. En 2010, elle a remporté trois premier prix en Mulan Quan au « Festival international de Wushu de Shanghai ».

Cours
Eventail de Mulan

Antoine Crespin

Formé à l’école des Temps du Corps, artiste musicien, il effectue depuis de nombreuses années une recherche approfondie sur les différentes approches de l’art vocal en y intégrant son expérience du corps. Il a été formé depuis plus de vingt ans auprès de plusieurs maitres chinois et occidentaux en Qi Gong, Tai Ji et en techniques somatiques occidentales.

Cours :
Techniques vocales et bien-être                               www.antoinecrespin.com

images (2)

 

MAINTENANT UN PEU D’HISTOIRE.

LE QI GONG, CHI GONG OU CHI KUNG (CHINOIS SIMPLIFIE : 气功 ; CHINOIS TRADITIONNEL 氣功 ; PINYIN : QIGONG ; WADE CH’I GONG), EST UNE GYMNASTIQUE TRADITIONNELLE CHINOISE ET UNE SCIENCE DE LA RESPIRATION, FONDEE SUR LA CONNAISSANCE ET LA MAITRISE DE L’ENERGIE VITALE, ET ASSOCIANT MOUVEMENTS LENTS, EXERCICES RESPIRATOIRES ET CONCENTRATION. LE TERME SIGNIFIE LITTERALEMENT « EXERCICE (GONG) RELATIF AU QI», OU « MAITRISE DE L’ENERGIE VITALE ».

VERS LE VE SIECLEBODHIDHARMA DEVELOPPAIT LE QI GONG DANS LE WU SHU DE L’ECOLE SHAOLIN PLUS COMMUNEMENT APPELE DE NOS JOURS KUNG-FU SHAOLIN AU MONASTERE SHAOLIN, EN CHINE, EN S’INSPIRANT DES GYMNASTIQUES TAOÏSTES DE LONGEVITE.
DURANT LA REVOLUTION CULTURELLE (XXE SIECLE), LE QI GONG EST REPRIME. PLUS TARD, DE NOMBREUSES ECOLES SURGISSENT, PARFOIS MERCANTILES, ET UNE S’EN DETACHE PAR SA NOTORIETE, LE FALUN GONG.
EN 1981, LE WU SHU KUNG-FU SHAOLIN SE RECONSTITUE.

TAOISME

À l’origine du taoïsme, il y a la doctrine de Lao-Tseu mais aussi des croyances populaires ancestrales, en particulier le culte des esprits, de la nature et des ancêtres. À la fois philosophie, éthique et religion, le taoïsme est également un élément fondamental de la civilisation chinoise dont il a influencé la culture notamment la littérature, l’art et les sciences, comme la physique et la médecine. Nous allons en découvrir les grands principes.

Lao Tseu : Lao Tseu est probablement un personnage légendaire.

Né au VIe ou Ve siècle avant J.-C. dans l’état de Chu, en Chine, Lao-Tseu aurait été archiviste.

Le dao est à la fois la loi universelle, l’ordre naturel des choses et l’unité fondamentale, la source de toute chose. Il est l’harmonie idéale, la perfection même. Le but de tout homme est d’atteindre la sérénité en mettant en adéquation son comportement et le dao. S’il y parvient, son esprit ne fera plus qu’un avec le dao et il sera immortel.

Le yin et le yang sont les deux aspects complémentaires du dao. Tantôt par leur conflit, tantôt par leur union, ils sont à l’origine de toute chose.

La terre, la lune, la femme, le métal, l’eau, l’automne et l’hiver sont yin.Le ciel, le soleil, l’homme, le bois, le feu, le printemps et l’été sont yang.

Le dao se manifeste également dans les cinq énergies naturelles auxquelles sont associées cinq éléments, cinq couleurs, et cinq directions, etc.

Non-agir

Le Dao De Jing est aussi un manuel de politique magico-mystique. Si on « non-agit » la nature et ses dix mille êtres croissent et se multiplient.

 Si on ne cherche pas à gouverner les hommes, ils s’auto-organisent spontanément de la meilleure façon possible. Cette idée qui peut sembler libertaire doit être remise en contexte.

Et fut balayé avec l’histoire par les hommes riches et puissants

D’un côté, elle se fonde sur l’antique croyance chamanique d’une action efficace du Prince par le jeu des correspondances entre les microcosmes et le macrocosme. D’autre part, cette idée d’une inaction efficace a pu être prônée par des penseurs plus rationnels, quand ils souhaitaient contenir les caprices des princes et limiter leurs dégâts sur le peuple.

L’ASSOCIATION LES TEMPS DU CORPS EST L’HISTOIRE D’UNE RENCONTRE……

LES TEMPS DU CORPS EST NE FIN 1992 DE LA RENCONTRE PASSIONNEE DE DEUX ETRES QUI ONT UNI LEUR VIE POUR DEVELOPPER LA CULTURE CHINOISE EN FRANCE
KE WEN EST NEE DANS LA PROVINCE DE GUIZHOU, S’EST FORMEE EN CHINE, TOUT D’ABORD EN LETTRES FRANÇAISES, PUIS EN MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE A L’UNIVERSITE DE KUNMING (YUNNAN).
APRES PLUSIEURS SEJOURS D’ENSEIGNEMENT DU QI GONG ET DE LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE EN FRANCE, DE 1989 A 1991, ELLE DECIDE DE S’Y INSTALLER POUR ENSEIGNER ET DEVELOPPER LA CULTURE CHINOISE.
DOMINIQUE CASAŸS EST KINESITHERAPEUTE, SPECIALISE EN MASSAGE CHINOIS DEPUIS 1987. PASSIONNE DART ET DE CULTURE CHINOISE, IL S’INITIE AU QI GONG ET RENCONTRE KE WEN EN 1991.
LE PARCOURS DE LA REUSSITE DES TEMPS DU CORPS EST BASE SUR UNE REFLEXION PROFONDE ET DES EFFORTS SANS RELACHE. KE WEN TRANSMET UNE CULTURE A LA FOIS VIVANTE ET CHARGEE DE L’HERITAGE DE LA TRADITION, TOUT EN LA RENDANT ACCESSIBLE AUX OCCIDENTAUX.
SON EXPERIENCE VECUE LUI PERMET DE RENCONTRER LES MAITRES AUTHENTIQUES ET LES METHODES ESSENTIELLES POUR COMPOSER UN ENSEMBLE COHERENT PERMETTANT A CHACUN UNE PROGRESSION ET UNE COMPREHENSION DANS CETTE CULTURE DU CORPS ET DE L’ESPRIT.
A TRAVERS SON ENSEIGNEMENT CONTINU DEPUIS 20 ANS, LES NOMBREUX ELEVES ET PROFESSEURS FORMES, LA RECONNAISSANCE DES PRINCIPAUX ACTEURS ET INSTITUTIONS DU QI GONG EN CHINE, ELLE REPRESENTE VERITABLEMENT LA CULTURE DE SON PAYS D’ORIGINE.

images (1)

les logos stylisés du qi gong sont de  thierry huguet thierryhuguet@qigongtoulouse.fr

Comité de solidarité avec l... |
Antisaidani |
Petite-Forêt-Ensemble-Autre... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | حركة شباب الكرامة | MJD
| Saint-Pol AVENIR 2014
| Collectif Palestine Libre